À propos du Musée

Histoire du Musée

L’histoire du Musée canadien de l’histoire remonte à 1856 à l’établissement d’un musée par la Commission géologique du Canada.

1850 | 1900 | 1950 | 2000

1832 (décembre)
La York Literary and Philosophical Society demande à l’Assemblée législative du Haut-Canada de financer la recherche consacrée à la géologie, à la minéralogie et à l’histoire naturelle de la province.

1841
La Province du Canada octroie un montant de 1 500 £ pour la mise sur pied d’une Commission géologique de la Province du Canada

1842
William Edmund Logan devient en septembre le premier directeur de la Commission géologique du Canada (CGC), qui s’établit à Montréal. Les scientifiques commencent à monter des collections de spécimens géologiques et archéologiques dans le cadre de leurs recherches.

1843
Au terme de la première campagne sur le terrain entreprise par la CGC, le gouvernement demande à Logan d’établir un musée pour exposer les résultats du travail de la Commission. Le premier musée de la CGC ouvre ses portes sur la rue James à Montréal.

1845 (mars)
La Province du Canada adopte une loi qui assure le financement à long terme de la CGC et qui établit son premier mandat officiel.

1851 (été)
Logan réalise un montage d’intérêt géologique pour l’exposition du Crystal Palace de Londres (Angleterre). Ce présentoir, qui fait sensation, devient la norme internationale en matière d’expositions minéralogiques.

1852
Logan fournit des moulages de pistes d’animaux pour un présentoir de la London’s Geological Society, ce qui met en évidence l’intérêt de la CGC pour des domaines autres que la minéralogie. Logan rédige en outre un mémoire recommandant la création d’un musée permanent pour la province. Ce musée serait avant tout consacré à la géologie, mais il comprendrait aussi des éléments sur l’histoire humaine.

1854-1856
La CGC parraine un présentoir qui connaît un immense succès à l’Exposition universelle de Paris en 1855. Durant cette même période, un comité spécial du gouvernement recommande l’élargissement du mandat de la CGC pour l’établissement d’un grand musée doté de tout le personnel voulu.

1856 (le 16 mai)
La Province du Canada adopte une loi qui, entre autres choses, permet à la CGC d’établir un musée géologique ouvert au public.

1862-1863
La CGC monte son premier présentoir « ethnologique » : une simple vitrine exposant des outillages lithiques des Premiers Peuples, des pipes en pierre et quelques fragments de poterie.

1864 (le 30 juin)
La Province du Canada adopte une loi assurant la permanence de la Commission géologique et de ses activités.

1868 (le 22 mai)
Le gouvernement fédéral désigne la collection du musée de la CGC « collection pour tout le Dominion du Canada ».

1877 (le 28 avril)
Un décret (loi) du Parlement sanctionne l’existence de la Commission de géologie et d’histoire naturelle. Le gouvernement fédéral affilie la CGC au ministère de l’Intérieur. Le mandat officiel de la CGC est élargi pour inclure l’étude de la flore et de la faune contemporaines de même que l’histoire humaine ancienne, les traditions et les langues et les conditions de vie actuelles des régions inexploitées du pays. Il est également proposé que l’on déménage le siège social de la CGC et son musée de Montréal à Ottawa.

1881 (avril et mai)
La CGC et son musée déménagent dans un ancien hôtel de luxe à l’angle des rues Sussex et George dans le centre-ville d’Ottawa. Le musée attire 9 549 visiteurs la première année – bien davantage qu’à Montréal

1882
La Société royale du Canada est établie afin de contribuer, entre autres, à la collection d’objets destinés à un musée « d’archives, d’ethnologie, d’archéologie et d’histoire naturelle ».

1890 (le 16 mai)
Le gouvernement du Dominion adopte une loi qui constitue la Commission géologique en ministère gouvernemental.

1896
La Société royale du Canada (SRC) demande au gouvernement fédéral de construire un nouvel édifice pour abriter le « Musée national ». La SRC propose d’élargir le mandat du Musée pour inclure des éléments industriels et artistiques.

1898
Un géologue de la CGC publie une étude sur l’état des collections des musées et des collections privées au Canada et à Terre-Neuve. Le Musée national, qui détient plus de 92 000 objets catalogués, possède à l’époque la plus vaste collection du genre au Canada.

1899
Des plans préliminaires sont élaborés en vue de la construction d’un nouveau musée, mais l’emplacement ne sera choisi qu’en 1902.

1906
Les travaux débutent et sont pratiquement terminés en 1910.

1907 (le 27 avril)
La CGC devient une division du tout nouveau ministère des Mines. Le gouvernement endosse la proposition du Musée de la CGC d’ajouter les « études anthropologiques » à son mandat officiel.

1910 (le 1er septembre)
Le Musée de la CGC établit une division de l’anthropologie (incluant les sections d’archéologie et d’ethnologie) sous la direction de Edward Sapir, premier anthropologue de profession à se joindre à l’équipe du Musée.

1910 (automne)
La CGC et son musée occupent le nouvel Édifice commémoratif Victoria (ÉCV) sur la rue Metcalfe à Ottawa.

1911
L’Édifice commémoratif Victoria ouvre ses portes au public. La Galerie nationale du Canada obtient des locaux « temporaires » sur trois des quatre étages de l’aile est de l’ÉCV

1914
La division de l’anthropologie de la CGC compte maintenant huit employés à plein temps.

1916 (le 4 février)
L’édifice du Parlement est détruit par l’incendie. La presque totalité de l’ÉCV est attribuée à la Chambre des communes et au Sénat. Le personnel de la CGC est dispersé dans différents édifices aux quatre coins de la ville et les collections sont mises en entreposage.

1920
Le gouvernement fédéral s’installe dans les nouveaux édifices du Parlement et l’ÉCV est réaménagé pour ses occupants initiaux. Les activités de la CGC dans les domaines de l’anthropologie et de la biologie sont placées sous l’autorité du directeur du Musée commémoratif Victoria. La CGC continue d’occuper sa part des espaces de l’ÉCV.

1927 (le 5 janvier)
Le gouverneur général en conseil désigne la Direction du Musée du ministère des Mines sous la dénomination « Musée national du Canada ».

1939-1946
La Direction des services topographiques du gouvernement fédéral occupe une partie de l’ÉCV. Le Musée doit mettre fin à toutes ses expositions, sauf celles présentées au rez-de-chaussée. Certains membres du personnel sont prêtés à d’autres services du gouvernement ou à l’armée pour la durée de la guerre.

1950 (janvier)
La CGC est rattachée au ministère des Mines et des Relevés techniques et le Musée national devient partie intégrante du ministère des Ressources et du Développement économique. La CGC et le Musée national demeurent tous les deux dans les locaux de l’ÉCV jusqu’en 1959.

1956
Le Musée national est divisé en deux directions : la Direction d’histoire naturelle et la Direction d’histoire de l’Homme. Cette dernière comprend une division de l’archéologie et une division de l’ethnologie.

1958
Les deux directions du Musée national sont placées sous l’autorité d’un directeur unique. Le Musée canadien de la guerre devient une division du Musée national du Canada.

1959
La CGC quitte l’ÉCV et emménage dans de nouvelles installations, sur la rue Booth à Ottawa.

1960
La Galerie nationale du Canada (actuellement le Musée des beaux-arts du Canada) quitte l’ÉCV et déménage dans de nouveaux locaux sur la rue Elgin.

1964
La Direction d’histoire de l’Homme compte dorénavant une division de l’histoire.

1966
La division du folklore fait partie de la Direction d’histoire de l’Homme.

1969 (le 1 avril)
Le Musée national est transféré à la Corporation des musées nationaux du Canada qui relève du Secrétariat d’État du Canada. La Direction d’histoire de l’Homme devient le Musée national de l’Homme, la Direction d’histoire naturelle devient le Musée national des sciences naturelles et la Direction des sciences et de la technologie devient le Musée national des sciences et de la technologie. William E. Taylor devient le premier directeur du Musée national de l’Homme.

1969
L’ÉCV est fermé pour effectuer des rénovations; le personnel et les collections sont temporairement localisés à différents endroits dans Ottawa.

1971 (le 19 octobre)
Le ministre des Postes annonce l’établissement, au sein du Ministère, d’un Musée national de la poste.

1974
Le Musée national de la poste ouvre ses portes dans l’édifice Sir Alexander Galt à Ottawa. L’ÉCV rouvre ses portes au public. Le Musée national de l’Homme occupe la moitié ouest de l’édifice et le Musée national des sciences naturelles, la moitié est.

1980
Les Musées nationaux du Canada sont transférés au ministère des Communications.

1982
Des plans sont dévoilés pour la construction de nouveaux édifices, à la fois pour le Musée national de l’Homme et la Galerie nationale du Canada.

1983
George F. MacDonald devient le directeur du Musée national de l’Homme.

1986
Le Musée national de l’Homme est renommé Musée canadien des civilisations (MCC).

1988
La collection d’histoire de la culture matérielle ainsi que le personnel du Musée national de la poste sont transférés au MCC pour former la division MNP du MCC. La collection d’objets philatéliques et d’objets d’art est transférée aux Archives nationales du Canada.

1989 (le 29 juin)
L’édifice nouveau du MCC a été inauguré.

1990 (le 30 janvier)
Le gouvernement fédéral adopte la Loi sur les Musées (Lois du Canada 1990, chapitre 3), qui a pour effet de dissoudre la Corporation des musées nationaux du Canada et de créer plusieurs nouvelles entités sociales, parmi lesquelles la Société du Musée canadien des civilisations (qui existe officiellement depuis le 1er juillet 1990).

1998
George MacDonald, président-directeur général de la SMCC, prend sa retraite après 38 ans au service du Musée.

1999
Joe Geurts devient président-directeur général intérimaire.

2000

Nomination de Victor Rabinovitch au poste de président-directeur général de la SMCC.

2013 (le 12 décembre)
Le Musée canadien des civilisations est renommé Musée canadien de l’histoire.

 

Lun, mar, mer, ven : 9 h 30 à 17 h
Jeu : 9 h 30 à 20 h
Sam, dim : 9 h 30 à 17 h
L'horaire complet
Musée canadien de l’histoire
100, rue Laurier
Gatineau (Québec) K1A 0M8
Tél : 1-800-555-5621
TripAdvisor - Logo

Visionnez les avis du Musée canadien de l'histoire de TripAdvisor.

Une visite guidée? Réservez!

Une visite guidée au Musée canadien de l’histoire.Plus de renseignements

Stationnement du Musée

Renseignements sur le stationnement du Musée et ses tarifs.Plus de renseignements