Main Menu

Président-directeur général

Planifiez votre visite

Mark O’Neill

Mark O’Neill

Mark O’Neill est président-directeur général de la société d’État fédérale responsable du Musée canadien de l’histoire et du Musée canadien de la guerre, qui sont les musées nationaux d’histoire humaine et militaire. La société assure également la gestion du Musée canadien des enfants, du Musée virtuel de la Nouvelle-France et du Musée virtuel du Canada. Il s’agit de l’établissement culturel le plus imposant et le plus couru du Canada, et l’un des plus anciens. Ses origines remontent en effet à 1852.

M. O’Neill est à la tête des Musées depuis juin 2011, date à laquelle il a été nommé président-directeur général de la Société du Musée canadien des civilisations. La société et son établissement muséal phare ont été renommés Musée canadien de l’histoire en décembre 2013, ce qui marque un changement du mandat qui leur est conféré par la loi. M. O’Neill dirige le Musée depuis son passage historique vers sa nouvelle mission.

Sous sa direction, les Musées se sont attachés à aborder l’histoire complète du Canada et de sa population depuis les temps anciens jusqu’à nos jours. Les Musées ont également étendu leurs activités de participation du public et de sensibilisation à l’échelle du pays et favorisé de nouvelles initiatives de collaboration et de partenariat avec le secteur culturel canadien. En outre, pour soutenir leur mission, ils ont réussi à obtenir davantage de commandites et de dons de la part de la communauté des affaires et des sociétés philanthropiques au Canada.

Originaire de Toronto, M. O’Neill a grandi à Ottawa et fréquenté l’Université Carleton où il a étudié en science politique et études canadiennes. Actif dans le milieu du bénévolat, il a reçu en 2013 le Prix de bâtisseur de la Ville décerné par le maire pour récompenser sa formidable mobilisation et son travail de sensibilisation qui ont mené à l’implantation du numéro de téléphone d’urgence 911, d’un système de services paramédicaux en soins avancés et de la formation obligatoire en RCR dans le milieu scolaire d’Ottawa. En 2012, la Médaille du jubilé de diamant lui a été décernée pour souligner le travail qu’il a accompli auprès de l’association des Amis du Musée canadien de la guerre.