Main Menu

Tirées par les chevaux – concours de twittérature

Planifiez votre visite

Twitter… rature, c’est la contraction de deux mots : Twitter et littérature.

Écrivez et publiez sur votre compte Twitter une courte histoire inspirée par l’une des quatre installations de voitures hippomobiles et d’objets dont vous trouverez les photos et descriptions ci-après. On peut également participer à cette activité en se rendant aux bornes installées dans l’exposition Tirées par les chevaux – La collection de voitures hippomobiles Paul-Bienvenu.

Participez sur Twitter

  1. À même votre compte Twitter, rédigez un petit texte littéraire le plus concis possible, comptant au plus 140 caractères (ponctuation et espaces incluses) en vous inspirant des voitures et des objets affichés ci-après. Utilisez le mot-clic associé à la voiture qui vous a inspiré, afin que nous puissions repérer votre histoire. Celle-ci sera intégrée au compte Twitter @HistVoitureCar et affichée sur les tablettes électroniques des bornes de l’exposition.
  2. Augmentez vos chances de gagner le concours en invitant votre famille et vos amis à voter pour votre histoire sur le compte Twitter @HistVoitureCar ou en salle d’exposition.
  3. Votez pour vos histoires favorites sur le compte Twitter @HistVoitureCar (il suffit de cliquer sur le cœur) ou en vous servant des tablettes électroniques des bornes de l’exposition (il suffit de cliquer sur l’étoile).

Laissez-vous maintenant inspirer par les voitures et les objets des quatre installations en consultant les descriptions ci-dessous.

Le Musée canadien de l’histoire se réserve le droit de ne pas diffuser ou de supprimer les messages racistes, haineux, diffamatoires, insultants ou publicitaires.

 


Lisez les histoires rédigées par le public

Vous pouvez consulter la totalité des histoires publiées sur le compte Twitter de l’exposition @HistVoitureCar.

 


 

Rédigez et gagnez!
Règlement du concours

 


Les quatre installations

#mchvoiture1 : omnibus à capucine

Omnibus à capucine

Omnibus à capucine

Voici un exemple de courte histoire associée à cette installation :

@jyfrechette Dans l’omnibus, un homme coiffé d’un haut-de-forme écoutait attentivement la conversation d’un chardonneret et de son cheval. #mchvoiture1

Cette installation vous inspire-t-elle? Sur Twitter, votre histoire doit inclure #mchvoiture1.

À propos de cette installation

Omnibus à capucine
Fabriqué par Larivière
Montréal (Québec)
Début du 20e siècle
Bois, métal, verre, cuir, textile
Musées de la civilisation, 2010-1450
Don de Paul Bienvenu

À la fois sobre et bien adapté au climat québécois, ce véhicule était destiné au transport public et privé. Ce bel omnibus se distingue par sa toiture rigide et arrondie prolongée par une capucine, c’est-à-dire un toit rétractable, servant à la protection du cocher. Les passagers accèdent à l’habitacle par une portière arrière. Le véhicule peut accueillir jusqu’à sept passagers. Le bandage des roues en caoutchouc plutôt que le traditionnel cerclage de métal permet sans doute une meilleure traction quand la neige est peu abondante en milieu urbain.

Retour


#mchvoiture2 : phaéton

Phaéton à trois bancs

Phaéton à trois bancs

Voici un exemple de courte histoire associée à cette installation :

@jyfrechette Noyé dans le brouillard, le voyageur du phaéton voulant récupérer sa malle s’écrie : « Je n’y vois rien. Où diable est-elle? » #mchvoiture2

Cette installation vous inspire-t-elle? Sur Twitter, votre histoire doit inclure #mchvoiture2.

À propos de cette installation

Phaéton à trois bancs
Fabriqué par The Ledoux Carriage Co. (Bruno Ledoux)
Montréal (Québec)
Fin du 19e siècle
Bois, métal, verre, cuir, textile
Musées de la civilisation, 2010-1446
Don de Paul Bienvenu

Le phaéton est une voiture très fonctionnelle destinée aux personnes bien nanties. Surnommé « station wagon », ce véhicule servait souvent à transporter les voyageurs et leurs bagages à la gare. Ce modèle très esthétique se distingue par sa caisse en bois, dont le verni est d’origine, ses trois sièges, dont deux en vis-à-vis, et son panier à ombrelles.

Retour


#mchvoiture3 : traîneau

Traîneau Brougham

Traîneau Brougham

Voici un exemple de courte histoire associée à cette installation :

@jyfrechette C’est l’hiver. Les routes sont enneigées. Mlle Blanche met sa pelisse, sort ses gants de son sac et monte dans le traîneau #mchvoiture3

Cette installation vous inspire-t-elle? Sur Twitter, votre histoire doit inclure #mchvoiture3.

À propos de cette installation

Traîneau Brougham
Fabriqué par The Ledoux Carriage Co. (Bruno Ledoux)
Montréal (Québec)
Fin du 19e siècle
Bois, métal, verre, cuir, textile, bakélite
Musées de la civilisation, 2010-1633
Don de Paul Bienvenu

Outre son élégance extérieure, cette voiture présente une finition intérieure de haute qualité. Les sièges comme l’ensemble des surfaces sont recouverts de feutrine bleue pour le confort et la protection des passagers. Le pare brise du véhicule est fait de verre biseauté. Deux récepteurs en bakélite permettent une communication téléphonique entre le cocher et les passagers. C’est une voiture d’hiver de grand luxe pour des propriétaires bien nantis.

Retour


#mchvoiture4 : coach

Coach dit « Park Drag »

Coach dit « Park Drag »

Voici un exemple de courte histoire associée à cette installation :

@jyfrechette La famille va pique-niquer. On apporte le phonographe, le panier à pique-nique et une poupée pour Fanny. Quel beau dimanche! #mchvoiture4

Cette installation vous inspire-t-elle? Sur Twitter, votre histoire doit inclure #mchvoiture4.

À propos de cette installation

Coach dit « Park Drag »
Fabriqué par Rothschild et fils
Paris (France)
Fin du 19e siècle
Bois, métal, verre, cuir, textile
Musées de la civilisation, 2010-1443
Don de Paul Bienvenu

Ce type de voiture est destiné aux sorties champêtres et sportives. À l’hippodrome par exemple, les coachs sont disposés dans le terre-plein central. Confortablement assis sur le toit, les propriétaires et leurs invités bénéficient d’une vue imprenable sur la course. Ces voitures sont pourvues d’un coffre contenant le nécessaire pour un pique-nique de luxe : couverts en argent, vaisselle en porcelaine et verres en cristal. Installé sur le toit, ce même coffre se transforme en table.

Retour


Rédigez et gagnez!

Tirées par les chevaux – concours de twittérature

Fairmont Château Laurier

L’une des 10 histoires favorites du public recevra un grand prix!

Un grand prix sera attribué au hasard à l’une des 10 histoires courtes les plus populaires (votes recueillis sur Twitter et en salle d’exposition). Le tirage aura lieu au Musée canadien de l’histoire, à la fermeture de l’exposition.

Le grand prix : Le grand prix (pour 2 personnes) inclut deux nuitées au prestigieux hôtel Fairmont Château Laurier à Ottawa (en occupation double, suivant disponibilité), une promenade en calèche d’une heure au centre-ville d’Ottawa ainsi que des laissez-passer pour le Musée canadien de l’histoire et le Musée canadien de la guerre. (Valeur totale approximative de 850 $)

Retour


Règlement du concours

  1. Nom du concours : Tirées par les chevaux – concours de twittérature
  2. Est admissible au concours toute personne qui écrit et publie (sur Twitter ou dans la salle d’exposition) une courte histoire inspirée par l’une des quatre installations de voitures hippomobiles présentées dans l’exposition Tirées par les chevaux – La collection de voitures hippomobiles Paul-Bienvenu, à l’affiche au Musée canadien de l’histoire du 24 mars 2016 au 7 janvier 2018.
  3. Une personne peut participer au concours autant de fois qu’elle le désire.
  4. Pour être en mesure de réclamer un prix, la personne doit avoir atteint l’âge de la majorité dans sa province, son territoire ou son pays de résidence.
  5. Le concours débute le 24 mars 2016, et les visiteurs ont jusqu’au 7 janvier 2018, à 17 h, pour y participer.
  6. Un grand prix sera attribué au hasard à l’une des 10 histoires courtes les plus populaires (votes recueillis sur Twitter et en salle d’exposition). Le tirage aura lieu au Musée canadien de l’histoire, à la fermeture de l’exposition.
  7. Le grand prix : Le grand prix (pour 2 personnes) inclut deux nuitées au prestigieux hôtel Fairmont Château Laurier à Ottawa (en occupation double, suivant disponibilité), une promenade en calèche d’une heure au centre-ville d’Ottawa ainsi que des laissez-passer pour le Musée canadien de l’histoire et le Musée canadien de la guerre. (Valeur totale approximative de 850 $)
  8. La personne gagnante doit accepter le prix tel quel, sans modifications. Le prix est transférable, mais non monnayable ni échangeable.
  9. La personne gagnante doit avoir profité de son prix au plus tard le 31 décembre 2018.
  10. La personne responsable du concours au Musée canadien de l’histoire communiquera avec la personne gagnante par courriel ou par Twitter, selon l’origine de sa contribution. Le nom de cette personne sera publié sur le site Internet du Musée canadien de l’histoire (museedelhistoire.ca). Si la personne gagnante n’a pas été jointe dans les 15 jours suivant la fermeture du concours, le Musée attribuera le prix à une autre histoire courte pigée au hasard parmi les 9 histoires les plus populaires restantes (votes recueillis sur Twitter et en salle d’exposition).
  11. La personne gagnante doit réclamer son prix au plus tard à 23 h 59 HNE, le 15e jour après qu’elle a été avisée. Si le prix n’a pas été réclamé à la date d’échéance, la personne gagnante perd son prix.
  12. Les personnes au bénéfice desquelles ce concours est tenu, leurs employés, représentants ou agents ainsi que les personnes avec qui elles sont domiciliées ne peuvent participer au concours.
  13. En cas d’impossibilité de fournir les prix tels que décrits dans le présent, le Musée canadien de l’histoire et les parties liées au Musée se réservent le droit de substituer en tout ou en partie le prix à un autre prix d’une valeur approximativement équivalente.
  14. Les parties liées au Musée canadien de l’histoire et le Musée n’assumeront aucune responsabilité que ce soit dans tous les cas où leur incapacité d’agir résulterait de toute cause naturelle – y compris les séismes, les inondations, les sinistres, les épidémies, les désastres naturels ou d’un fait ou d’une situation hors de leur contrôle, telle qu’une grève, un lock-out ou tout autre conflit de travail survenu au Musée canadien de l’histoire ou dans les établissements des parties liées ou des organismes ou des entreprises dont les services sont utilisés dans le cadre de ce concours.
  15. En participant au Concours, chaque participant (et, s’il s’agit d’un mineur, son parent ou son tuteur légal) convient de ce qui suit (et convient de le confirmer par écrit) : (i) donner quittance au Musée canadien de l’histoire et aux parties liées à l’égard de toute responsabilité engagée ou perte ou dommages-intérêts subis dans le cadre de la participation au Concours et, le cas échéant, de l’attribution, de la réception, de la possession et/ou de l’utilisation ou de l’utilisation à mauvais escient d’un prix concerné; (ii) sans limiter la généralité de ce qui précède, il est entendu qu’en aucun cas un participant ne saurait être autorisé à obtenir un jugement en dommages-intérêts punitifs, accessoires, consécutifs ou d’autres dommages-intérêts, et que le participant renonce par les présentes à tout droit de réclamer de tels dommages-intérêts; (iii) (dans la pleine mesure autorisée par la loi) toutes les causes d’action découlant du présent Concours ou d’un prix attribué, ou s’y rapportant, doivent être réglées séparément, sans intenter une forme quelconque de recours collectif; et (iv) (dans la pleine mesure autorisée par la loi) l’ensemble des réclamations, des jugements et des montants adjugés se limite aux menues dépenses réellement engagées, à l’exclusion des frais et honoraires d’avocats et des frais judiciaires.

Retour