L'introduction

Les fouilles archéologiques

L'introduction à l'archéologie
La végétation de la forêt humide
Les ruisseaux enterrés
Les amas de coquillages
Le foyer
La cache de nourriture
La sépulture canine
La cache de guerrier
Les pétroglyphes et les pictogrammes

La société et la culture tsimshianes

Les villages tsimshians

Les fouilles archéologiques

La sépulture canine

La sépulture canine - 
CD94-635-027 - S75-1445 Quand un chef mourait, les villageois désignaient un chien qui serait éventuellement habité par l'âme du chef. L'âme errait dans les cieux pendant plusieurs années, mais quand elle retournait pour visiter le village, elle s'introduisait dans le corps du chien. Tout le monde du village savait que ce chien en particulier transportait l'âme du chef. Quand le chien mourait, on lui accordait la même sépulture qu'à un être humain.
 
 

Crédits