L'introduction

Les fouilles archéologiques

La société et la culture tsimshianes

Le chamanisme
Le Commerce
La guerre
La richesse et le rang
Honorer les ancêtres
Les labrets
Les cuivres
Les mâts totémiques
Les fêtes et les potlatchs
Le travail des hommes
Les activités féminines

Les villages tsimshians

La société et la culture tsimshianes

La richesse et le rang

Les fêtes et les potlatchs

Peinture de Fred Alexcee Lors de la danse du chef, l'hôte accueillait ses invités à la fête. En gage de paix, des plumes d'aigle se détachaient de son couvre-chef pendant qu'il bougeait pour aller se poser parmi les invités.

(Peinture de Fred Alexcee)
 

Les fêtes et les potlatchs servaient à proclamer un événement social important : une naissance, un mariage ou la mort d'un personnage de haut rang, ou encore l'héritage et l'élévation à un titre, telle que la nomination d'un nouveau chef. À une fête, on distribuait de la nourriture; à un potlatch, on distribuait aussi des objets précieux. Tous les membres d'un lignage hôte d'un potlatch contribuaient aux richesses dont le chef faisait don. Le prestige accordé au chef hôte dépendait de la quantité d'objets précieux qu'il étalait et donnait. En retour, au prochain potlatch organisé par son chef rival, l'hôte s'attendait à recevoir plus de richesses qu'il n'en avait lui-même distribuées.

Un cuivre - CD95-762-063 - S93-9123 Côté d'un hochet en forme de pièce de cuivre
Recueilli par C. F. Newcombe, 1895-1901; haïda, Cumshewa, îles de la Reine-Charlotte
(VII-B-280)
 

Les invités à un potlatch étaient d'autant plus importants qu'ils agissaient comme témoins de l'événement. L'ascension d'un nouveau chef avait lieu au cours d'un potlatch de célébration, où on étalait les cuivres et les autres objets de valeur avec faste.

Les danses et les chants exécutés au cours des fêtes et des potlatchs glorifiaient les armoiries d'une famille et l'histoire de ses ancêtres.

Les communautés tsimshianes continuent encore de nos jours à organiser des potlatchs pour souligner des événements importants tels que l'érection d'un mât totémique, pour attribuer un nom à un enfant ou à une nouvelle maison, ou encore à l'occasion du mariage d'un personnage important.
 
Haut

Crédits