Grèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passé
Grèce : Les secrets du passéLa Grèce antiqueGrèce : Les secrets du passéLe film IMAXGrèce : Les secrets du passéSujets connexesGrèce : Les secrets du passéPour les enseignantsGrèce : Les secrets du passé
Grèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passé
IntroductionS'amuser en familleLiensCrédits
Le tournage.

Grèce : Les secrets du passé explore deux périodes de l'histoire de la Grèce qui sont aussi fascinantes l'une que l'autre : l'âge du bronze, où les civilisations minoenne et mycénienne ont fait des progrès rapides dans les domaines du commerce, de la politique, de la culture et de l'art; et la période classique, le siècle et demi qui a vu l'incroyable floraison de la culture grecque à Athènes et la création de nombre des grandes œuvres de littérature, de sculpture, de philosophie et de théâtre que nous associons aujourd'hui aux Grecs.

Vue aérienne d'un bateau moderne pénétrant à toute allure dans un trou minuscule dans une haute falaise au large de Santori
Vue aérienne d'un bateau moderne pénétrant à toute allure dans un trou minuscule dans une haute falaise au large de Santorin
Courtesy MacGillivray Freeman Films

Pour bien raconter ces histoires anciennes, l'équipe de tournage a parcouru les îles grecques. Après avoir visité la ville cosmopolite d'Athènes, les ruines de Mycènes, qui datent de l'âge du bronze, et le célèbre oracle de Delphes, l'équipe s'est rendue à Santorin, l'île où les vestiges ensevelis d'Akrotiri éclaircissent des mystères séculaires; Eubée, où l'on a tiré de la mer l'énorme bronze de Poséidon, le dieu des océans, et d'autres statues; Délos, un lieu sacré, et l'un des endroits les plus magiques de la Grèce; et, tout près de là, Mykonos, où, selon la mythologie grecque, Héraclès aurait tué les Géants.

« Nous avons vu des endroits vraiment remarquables », dit Brad Ohlund, le directeur de la photographie, « la caldeira volcanique à Santorin, les vestiges d'Akrotiri et des ruines anciennes à Athènes, où nous avons réalisé des effets d'accéléré. Et l'incroyable puissance visuelle qu'a encore aujourd'hui cette histoire ancienne de la Grèce nous a vraiment étonnés. »

L'équipe de MacGillivray Freeman n'a pas eu à escalader des montagnes élevées ni à traverser des rivières traîtresses, mais la Grèce moderne lui a tout de même présenté des défis de taille. Au début, par exemple, les cinéastes ont dû obtenir la permission de filmer certains des sites historiques les plus sensibles, les plus fragiles et les plus appréciés du monde. Les Jeux olympiques de 2004 à Athènes ayant attiré au pays des foules et des milliers de caméras, les autorités grecques hésitaient à laisser encore d'autres équipes de tournage pénétrer dans leurs monuments les plus prisés et leurs sites scientifiques les plus vitaux. Selon Greg MacGillivray, « C'était extrêmement difficile d'obtenir les permissions dont on avait besoin pour la production. Cependant, après avoir rempli toutes les formalités, on a été accueilli très chaleureusement, à la grecque, et on savait qu'on allait s'amuser beaucoup. »

Pour obtenir des vues aériennes sans précédent de la Grèce, les cinéastes ont fait appel à Ron Goodman, opérateur de prises de vues renommé. Goodman est l'inventeur et l'opérateur le plus reconnu de SpaceCam, un système révolutionnaire gyro-stabilisé qui emploie la focalisation laser et qu'on peut monter sur un hélicoptère pour obtenir des vues aériennes saisissantes à des angles plus variés et à des vitesses qui provoquent des sensations bien plus fortes que jamais auparavant. Le système SpaceCam a radicalement changé la prise de vues dans les films d'action au cours de la dernière décennie, et il pourrait accroître l'excitation viscérale que produisent les panoramas IMAX en rendant ces derniers encore plus palpitants. Cette technologie a porté ses fruits, produisant des images inoubliables jamais vues auparavant qui mettront le spectateur en plein cœur de l'action.

Lieu idyllique à Santorin
Lieu idyllique à Santorin
Courtesy MacGillivray Freeman Films

De tous les sites de tournage, l'équipe a préféré, de loin, Santorin, l'île volcanique idyllique qui faisait autrefois partie de Théra, une île bien plus grande, avant que cette dernière ne soit déchiquetée par une immense éruption. « C'était vraiment mon endroit préféré, » dit Ohlund. « Être entouré par un monde ancien parfaitement préservé, comme si on l'avait entreposé pour le garder en bon état, est une expérience très émouvante, une expérience que beaucoup de personnes qui n'auront peut-être jamais l'occasion d'aller en Grèce pourront partager à travers ce film. »

Le temple de Poséidon, perché sur les falaises au-dessus du cap Sounion, au sud-est d'Athènes, est un autre endroit que l'équipe a beaucoup aimé. Il s'agit d'un des sites touristiques les plus populaires de la Grèce, connu pour ses couchers de soleil romantiques, et cela a posé toutes sortes de problèmes. « On voulait filmer le coucher du soleil derrière le temple de Poséidon, mais des centaines de touristes ont eu la même idée », dit Ohlund. « On a donc dû tricher pour obtenir une image parfaite. »

Un coucher de soleil scintillant vu à travers les colonnes d'un temple du cap Sounio
Un coucher de soleil scintillant vu à travers les colonnes d'un temple du cap Sounion
Courtesy MacGillivray Freeman Films
 
Tournage nocturne au Parthéno
Tournage nocturne au Parthénon
Courtesy MacGillivray Freeman Films

Quant au tournage au Parthénon, Greg MacGillivray dit : « On savait qu'il serait très difficile de réussir ces vues complexes avec la caméra montée sur un hélicoptère ou un chariot au Parthénon, un site touristique qui est connu dans le monde entier, mais il était essentiel de présenter ce symbole splendide de la démocratie comme il mérite d'être présenté. De toutes les séquences jamais créées pour des films IMAX, celle que nous présentons est peut-être parmi celles qui ont exigé le plus de travail et de temps. Nous commençons à l'aube par une vue saisissante prise d'un hélicoptère, qui se fond dans une reconstitution informatique en 3D du Parthénon, puis dans un travelling d'archéologues contemporains entrant dans l'édifice et se trouvant en face d'une reconstitution grandiose de la sculpture d'Athéna telle qu'elle était à l'origine, il y a des milliers d'années. »

À la fin de la production, les cinéastes étaient complètement séduits par la Grèce moderne et son passé illustre. Chaque jour, on éclaire le passé un peu plus à mesure que les chercheurs fouillent méthodiquement les fragments de la préhistoire à l'aide d'outils modernes. Une bonne partie du film Grèce : Les secrets du passé peut être comparée à un polar. Dans ce cas, les enquêteurs sont des scientifiques, et ce qu'ils essaient de déceler, ce sont des secrets qui sont cachés depuis plus de 3500 ans.