Grèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passé
Grèce : Les secrets du passéLa Grèce antiqueGrèce : Les secrets du passéLe film IMAXGrèce : Les secrets du passéSujets connexesGrèce : Les secrets du passéPour les enseignantsGrèce : Les secrets du passé
Grèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passé
IntroductionS'amuser en familleLiensCrédits
Retour
Les activités

Chronologie — activités

Une chronologie est un tableau qui présente des évènements importants d’une période historique. Sont considérés comme des « évènements » les guerres, les inventions, les catastrophes naturelles, les nouvelles technologies — tout ce qui a eu un impact majeur sur le mode de vie à l’époque. À l’aide de la chronologie de la Grèce antique, faites les exercices suivants.

Exercice 1 — Chronologie graphique 1re étape. Pour avoir une idée de la succession des évènements dans la Grèce antique, créez une chronologie graphique. Sur un rouleau de papier kraft, ou de papier pour imprimante ou pour bannières, les élèves indiqueront les jalons de l’histoire de la Grèce antique. Il faut d’abord établir la longueur de la chronologie. Si elle commence vers 2100 av. J.-C., quand des migrants qui parlaient une forme primitive de grec sont arrivés dans le territoire de la Grèce actuelle, et prend fin en 30 av. J.-C., l’année de la mort de Cléopâtre, elle couvrira une période d’environ 2100 ans.

Demandez aux élèves de proposer une longueur pratique pour chaque année. Ce n’est pas toujours évident. Par exemple, certains pourront penser que 2,5 cm = 1 année est une bonne échelle, jusqu’à ce qu’ils découvrent qu’il leur faudra 52,5 m de papier. Même s’ils choisissent 1 cm pour chaque année, ils auront encore une chronologie d’une longueur de 20 m! Selon l’espace dont vous disposez sur les murs de la salle de classe, optez plutôt pour une chronologie de 2 m (1 siècle = 10 cm) ou de 4 m (1 siècle = 20 cm) de longueur. Cela devrait vous donner amplement de place pour indiquer sur la chronologie les jalons de l’histoire de la Grèce antique.

2e étape. En classe, essayez de déterminer ce qui est ou n’est pas un jalon. Demandez aux élèves de consulter la chronologie de la Grèce antique présentée, qui met en évidence des évènements importants. Vous pouvez également utiliser des chronologies que vous avez trouvées dans d’autres sources — livres, encyclopédie, Internet — pour mettre en évidence des évènements majeurs. Les sources ne s’accorderont pas nécessairement sur l’importance des évènements. Demandez aux élèves de faire leur propre choix, de choisir les cinq évènements les plus importants qu’ils aimeraient indiquer sur leur chronologie. Puis demandez-leur d’expliquer leurs choix.

Par exemple, un élève peut choisir l’invention de l’alphabet grec comme étant un des cinq évènements les plus importants. Ce choix semble évident, étant donné l’importance de l’écriture dans les activités commerciales des Grecs, et dans la transmission de poèmes, de mythes, de la littérature, de l’histoire, et des progrès réalisés en médecine, en philosophie et dans les sciences. Mais un autre élève peut soutenir que, sans l’invention de la démocratie, qui a permis aux gens d’écrire ce qu’ils voulaient écrire, l’invention de l’alphabet n’aurait eu aucune importance. Encore un autre peut dire que, si les Grecs n’avaient pas remporté des victoires aux batailles de Marathon et de Salamine, ils auraient été engloutis par l’Empire perse, et que ces évènements étaient plus importants pour l’avenir de la Grèce que l’invention de l’alphabet ou de la démocratie. Vous pouvez aussi utiliser des marqueurs de différentes couleurs pour indiquer les évènements — du rouge pour tout ce qui est militaire, du bleu pour le politique, du jaune pour le culturel, etc.

3e étape. Demandez aux élèves de noter tous les jalons sur la chronologie. Vous pourriez demander à un élève de le faire, de jouer le rôle de scribe pour s’assurer que tout est lisible et que l’information est bien notée la première fois. Selon certains, si l’on veut que les élèves gardent la chronologie en mémoire, il vaut mieux y inscrire les évènements progressivement et de façon continue, plutôt que de les noter tous en même temps.

4e étape. Indiquez les siècles en gras.

5e étape. Demandez aux élèves de présenter un rapport à la classe sur un des évènements inclus dans la chronologie (l’introduction des Jeux olympiques en 776 av. J.-C., l’invention de la monnaie, l’éruption volcanique à Théra, etc.). Cet exercice peut être fait de façon individuelle ou en équipe. Dans la conclusion du rapport, il faut préciser pourquoi l’évènement mérite d’être inclus dans la chronologie.

Exercice 2 — Le pouvoir du peuple Prenez une bande de papier d’une largeur de 30 cm et de la même longueur que la chronologie, et attachez-la de façon temporaire ou permanente au bas de cette dernière. En classe, tenez une brève discussion sur le pouvoir du peuple, et soulignez le fait que ce sont surtout les gens qui changent le cours de l’histoire. Certes, les catastrophes naturelles (tremblements de terre, éruptions volcaniques, inondations) peuvent avoir des répercussions majeures, mais, au jour le jour, ce sont les gens qui peuvent faire avancer, dérouter, ou même reculer, un pays. Ci-dessous, il y a une liste de personnes qui ont eu une influence sur la Grèce antique. Demandez à chaque élève de choisir une de ces figures historiques (ou attribuez un nom à chaque élève), et de préparer un rapport à présenter à la classe sur la naissance, la mort et l’impact de la personne. L’information sera ensuite notée sur la nouvelle bande de papier, dont le thème sera le pouvoir du peuple.

Thémistocle Euripide Pisistrate
Alexandre le Grand Phidias Homère
Périclès Hérodote Ésope
Socrate Thucydide Hésiode
Eschyle Euclide Pindare
Pythagore Aristarque de Samos Zeuxis
Sappho Démosthène Archimède
Dracon Cléopâtre Thalès
Lycurgue Sophocle Xénophon
Aristote Xerxès Myron
Solon Aristide Platon
Clisthène Alcibiade Épaminondas

Quelques questions…

  • Selon vous, pourquoi y a-t-il seulement deux femmes sur cette liste de 36 personnes?
  • Pourquoi les noms athéniens sont-ils bien plus nombreux que les noms spartiates?
  • Environ le tiers des personnes représentent les arts et les sciences, tandis qu’un autre tiers ont joué un rôle militaire important. Qu’est-ce que cela semble indiquer sur la nature de la société de la Grèce antique?
  • Il est difficile de classer ces 36 personnes selon l’importance de leur influence sur la Grèce antique, et il est peut-être impossible d’arriver à un consensus là-dessus, mais essayez de ranger les noms dans trois catégories : majeur, d’une certaine importance, important.