Grèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passé
Grèce : Les secrets du passéLa Grèce antiqueGrèce : Les secrets du passéLe film IMAXGrèce : Les secrets du passéSujets connexesGrèce : Les secrets du passéPour les enseignantsGrèce : Les secrets du passé
Grèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passéGrèce : Les secrets du passé
IntroductionS'amuser en familleLiensCrédits
Retour
Les activités

Projet artistique no 1 - Réalisez une mosaïque

Un nombre considérable de mosaïques grecques nous sont parvenues. Beaucoup ont été trouvées à Olynthe. Les plus anciennes sont constituées de cailloux blancs et de cailloux noirs. D’autres sont composées de pierres multicolores, et les plus récentes, de cubes de verre ou de terre cuite. Le mot mosaïque désigne un moyen de décorer une surface (p. ex. un plancher, un mur ou un plafond) en l’incrustant de petits morceaux d’un matériau coloré de façon à créer un motif ou un dessin.

On peut utiliser tout un éventail de matériaux dans la réalisation d’une mosaïque : des morceaux d’une poterie ou d’un carreau brisés, du verre, du métal, des coquillages, et même des dents. Les Grecs de l’Antiquité utilisaient des cailloux avant d’apprendre la technique employée par les cultures orientales, qui préconisaient l’emploi de petits cubes. Cette technique a fort probablement été introduite par Alexandre le Grand. On utilisait le plus souvent de petits carreaux en terre cuite.

Les mosaïques, les vases, les plaques, les bijoux, les tissus et les peintures de la Grèce antique portent tous les mêmes thèmes : des scènes mythologiques, des fleurs et des animaux. En octobre 1831, on a découvert une mosaïque mesurant environ 6,1 m x 3,5 m dans une maison splendide de Pompéi. On y voit une scène d’une bataille entre Alexandre le Grand et Darius, roi de Perse. (Cette mosaïque fait maintenant partie de la collection du Museo Nazionale, à Naples, Italie.)

Aux Ve et IVe siècles av. J.-C., l’art de la mosaïque était très en vogue dans la Grèce antique. Après la conquête de cette dernière par Rome, l’emploi de la mosaïque s’est répandu, et presque toutes les villas romaines avaient un plancher en mosaïque illustrant un thème grec.

Activité : Réalisez une mosaïque

L’enseignant ou un bénévole adulte devra rassembler et préparer le matériel nécessaire pour cette activité.

  1. Il vous faut d’abord un panneau sur lequel la mosaïque sera créée. Vous pouvez utiliser, entre autres, du contreplaqué d’une épaisseur de 1,25 cm, du Masonite ou du MDF.
  2. Pour réaliser une mosaïque temporaire, couvrez le panneau de pâte à modeler. Les élèves pourront ainsi enchâsser ce qu’ils utilisent pour composer la mosaïque (morceaux d’un carreau ou d’une poterie, coquillages, cailloux) dans la pâte, tout en veillant à ce que les surfaces des morceaux soient autant que possible de niveau.
  3. Pour réaliser une mosaïque plus permanente, il faut une meilleure matrice dans laquelle incruster les morceaux de la composition. Certains enseignants utilisent une base de plâtre de Paris, et d’autres emploient un ciment épais (une mesure de ciment, trois mesures de sable et une mesure d’eau).
  4. PENSEZ SÉCURITÉ. Il faut éviter de se salir de ciment, car il est collant, et il peut brûler la peau, surtout si l’élève a des coupures ou des éraflures, ou s’il y est allergique. Le port de gants de peintre est recommandé. De plus, les poteries et les carreaux brisés peuvent avoir des bords tranchants (notamment la surface vernissée). On peut utiliser des pinces à épiler ou des pinces à bec fin et un petit morceau de quart-de-rond ou une cheville pour mettre les morceaux de la mosaïque en place. Il ne faut pas préparer trop de ciment ou de plâtre à l’avance, car ces matériaux prennent vite.
  5. Pour ce genre de projet, on peut généralement acheter des carreaux de fin de série à bas prix, ou même les obtenir gratuitement. L’enseignant ou un bénévole adulte doit préparer les carreaux, plutôt que l’élève. Il faudrait porter des lunettes de protection. Mettez quelques carreaux dans un sac de recyclage résistant, deux sacs en plastique résistants ou un vieux sac de toile. Vous pouvez également envelopper un ou deux carreaux dans une vieille serviette. Puis, à l’aide d’un marteau, cassez les carreaux. Les morceaux devraient être assez petits. Mettez les morceaux dans une boîte de carton pour que les élèves puissent en choisir.
  6. De vieux couvercles en plastique, et même les couvercles de boîtes à chaussures peuvent être utilisés comme support pour de petits projets.
  7. Les élèves devraient réaliser leur motif à l’avance, en disposant les cailloux, et les morceaux de poterie ou de carreau sur la table de travail, plutôt que de décider ce qu’ils vont faire au fur et à mesure. Ils devraient laisser de l’espace entre les morceaux, comme un joint, pour tenir compte de l’espace qu’il y aura entre ces derniers quand ils seront enfoncés dans la matrice.

Références

La réalisation de mosaïques est devenue une activité artisanale très populaire. Pour vous renseigner sur les techniques, les matériaux et les motifs, essayez les sites Web proposés ci-dessous. Amusez-vous bien!