La civilisation maya


Chronologie de la civilisation maya


L'évolution de la culture maya
Olmèques 1200-1000 av. J.-C.
Mayas du Préclassique ancien 1800-900 av. J.-C.
Mayas du Préclassique moyen 900-300 av. J.-C.
Mayas du Préclassique récent 300 av. J.-C. - 250 apr. J.-C.
Mayas du Classique ancien A.D. 250-600 apr. J.-C.
Mayas du Classique récent A.D. 600-900 apr. J.-C.
Mayas du Postclassique A.D. 900-1500 apr. J.-C.
Période coloniale A.D. 1500-1800 apr. J.-C.
Mexique indépendant 1821 apr. J.-C. - aujourd'hui

av. J.-C.

11 000
Les premiers chasseurs-cueilleurs s'établissent dans les hautes terres et les basses terres mayas.
3114 ou 3113
Création du monde, date de départ du calendrier maya.
2600
Début de la civilisation maya.
2000
Essor de la civilisation olmèque de laquelle sont nés de nombreux aspects de la culture maya. L'agriculture paysanne se développe dans toutes les régions mayas.
700
Naissance de l'écriture en Méso-Amérique.
400
Premiers calendriers solaires gravés dans la pierre; toutefois, le calendrier solaire était peut-être connu des Mayas, et utilisé avant cette date.
300
Les Mayas adoptent l'idée d'une société hiérarchique dominée par les nobles et les rois.
100
Fondation de la ville de Teotihuacán qui, pendant des siècles, sera le centre culturel, religieux et commercial de la Méso-Amérique.
50
Construction de la ville maya de Cerros où est érigé un complexe de temples et de terrains de jeu. La ville est abandonnée pour des raisons inconnues 100 ans plus tard et les gens redeviennent pêcheurs et fermiers.

apr. J.-C.

100
Déclin des Olmèques.
400
Les hautes terres mayas tombent sous l'emprise des habitants de Teotihuacán, une conquête qui marque, dans certaines parties des hautes terres, le début de la désintégration de la culture et de la langue mayas.
500
La ville maya de Tikal devient la première grande ville maya au fur et à mesure que s'y installent les citoyens de Teotihuacán qui y introduisent les notions nouvelles de capture, de rituel, de sacrifice humain et d'armement.
600
Un événement inconnu détruit la civilisation à Teotihuacán et l'empire sur laquelle elle était fondée. Tikal devient la première cité-état de la Méso-Amérique comptant 500 000 habitants dans la ville même et l'arrière-pays.
683
Mort de l'empereur Pacal à l'âge de 80 ans; il est enterré dans le Temple des Inscriptions à Palenque.
751
Début de la rupture des anciennes alliances mayas. Le commerce décline entre les cités tandis que s'intensifient les conflits entre les états mayas.
869
Fin de la construction à Tikal marquant le début du déclin de la ville.
899
Abandon de Tikal.
900
Fin de la période classique de la civilisation maya due à l'effondrement des villes situées dans les terres basses du Sud. Les villes du Nord du Yucatán continuent à prospérer.
1200
Début de l'abandon des villes mayas situées dans le Nord.
1224
Abandon de la ville de Chichén Itzá par les Toltèques. Le peuple connu sous le nom de Uucil-abnal, qui s'appellera plus tard Itzá, s'installe dans la ville dévastée.
1244
Abandon de Chichén Itzá par le peuple Itzá pour des motifs inconnus.
1263
Le peuple Itzá commence à construire la ville de Mayapán.
1283
Mayapán devient la capitale du Yucatán.
1441
Éclatement d'une rébellion à Mayapán; la ville sera abandonnée en 1461. Peu après, le royaume uni du Yucatán se désintègre au profit de seize états rivaux qui aspirent chacun à devenir le plus puissant.
1511
Un Espagnol dénommé Gonzalo Guerrero fait naufrage et échoue sur la rive est du Yucatán. Renonçant aux traditions de son peuple, il se fait tatouer le visage et percer les oreilles et il épouse une Maya de famille noble. Il deviendra plus tard un ennemi implacable des Espagnols et fera tout en son pouvoir pour aider les Mayas à résister à la domination espagnole au Yucatán.
1517
Premier débarquement des Espagnols sur les rives du Yucatán sous la direction de Hernandez de Cordoba qui mourra plus tard des blessures infligées au cours d'un combat contre les Mayas. Avec l'arrivée des Espagnols se répandent des maladies jusqu'alors inconnues des Mayas dont la variole, la grippe et la rougeole. En moins d'un siècle, 90 pour 100 des populations autochtones de la Méso-Amérique en mourront.
1519
Début de l'exploration du Yucatán par Hernán Cortés.
1524
Rencontre de Cortés avec le peuple Itzá, le dernier des peuples mayas non conquis par les Espagnols. Les Espagnols ne chercheront pas à étendre leur domination sur ce peuple avant le XVIIe siècle.
1528
Début de la conquête des Mayas du Nord par les Espagnols sous la direction de Francisco de Montejo. Les Mayas se défendent avec une vigueur surprenante et réussissent à tenir les Espagnols à distance pendant plusieurs années.
1541
Victoire des Espagnols contre les Mayas qui cessent toute résistance. Les Mayas continueront cependant à les harceler sporadiquement jusqu'à la fin du siècle.
1542
Établissement de la capitale de Mérida par les Espagnols au Yucatán.
1695
Découverte accidentelle des ruines de Tikal par le prêtre espagnol Avedaño et ses compagnons, qui s'étaient perdus dans la jungle.
1712
Insurrection des Mayas des hautes terres du Chiapas contre le gouvernement. Ces attaques se poursuivront de façon sporadique jusqu'aux années 1990.
1724
Abolition par la Couronne espagnole du système de l'encomienda conférant aux grands propriétaires terriens espagnols le droit d'imposer aux Mayas le travail forcé sur leurs terres tant qu'ils consentent à convertir les Mayas au christianisme.
1821
Le Mexique déclare son indépendance de l'Espagne. De façon générale, la vie devient plus tolérable pour les Mayas qu'elle ne l'avait été sous le règne espagnol.
1822
Publication à Londres du compte rendu des explorations de Palenque par le pionnier Antonío del Río à la fin du XVIIIe siècle. L'ouvrage suscite un vif intérêt et éveille le désir d'approfondir la connaissance de cette civilisation maya «perdue» et de ses établissements.
1839
Début d'une série d'explorations entreprises dans les régions mayas par le diplomate et avocat américain John Lloyd Stephens et l'artiste britannique doublé d'un talent de topographe, Frederick Catherwood. La civilisation classique maya se révèle pour la première fois aux yeux du monde dans toute sa splendeur.
1847
Insurrection, contre le gouvernement mexicain, des Mayas du Yucatán qui se rebellent contre leurs conditions de vie misérables et contre la cruauté subie aux mains des Blancs. La rébellion, connue sous le nom de Guerre des Castes, connaît un tel succès que les Mayas parviennent presque à s'emparer de toute la péninsule.
1850
Une «croix parlante» miraculeuse dans un village du centre du Quintana Roo prédit l'éclatement d'une guerre sainte contre les Blancs. Soutenus par les armes qu'ils ont reçues des Britanniques au Belize, les Mayas, inspirés d'un zèle messianique, se regroupent en sociétés quasi militaires. Le combat se poursuit jusqu'en 1901.
1860
Nouvelle rébellion des Mayas du Yucatán.
1864
Découverte par des ouvriers creusant un canal sur la côte antillaise du Guatemala d'une plaque de jade portant la date de 320 apr. J.-C. Cette plaque est l'un des objets connus les plus anciens qui montre une date sous forme de hiéroglyphes mayas.
1880
Début d'une nouvelle vague d'intervention gouvernementale dans les habitudes de vie des Mayas qui sont forcés de devenir manœuvres dans les plantations commerciales. De nombreux aspects des méthodes agricoles et des traditions culturelles des Mayas, qui avaient été préservées pendant 4000 ans, s'en trouvent détruits. Des villes jusqu'alors réservées aux Mayas deviennent rapidement un refuge pour les ladinos de races mixtes qui s'approprient les ressources économiques des indigènes et usurpent tous les postes de pouvoir social et économique.
1910
La corruption sans bornes du gouvernement déclenche la révolution mexicaine.
1946
Découverte de la ville maya de Bonampak par le photographe américain Giles Healey qui y est conduit par un Autochtone lacandón habitant non loin de là. Giles Healey devient le premier non-Maya à voir les impressionnantes peintures murales de Bonampak qui jettent la lumière sur de nouveaux éléments de la civilisation maya.
1952
Découverte et excavation, par l'archéologue mexicain Alberto Ruz, de la tombe du prêtre-roi Pacal à Palenque. C'est la première fois qu'une tombe est découverte à l'intérieur d'une pyramide maya. On avait cru jusqu'alors que les pyramides mayas étaient des temples consacrés exclusivement aux cultes religieux ou aux rites cérémoniels.
1962
Première tentative pour répertorier les symboles hiéroglyphiques mayas. Début, dans les basses terres du Sud, du pillage sauvage des tombes mayas et d'autres sites, qui se poursuivra jusque dans les années soixante-dix.
1992
Une femme maya quiché du Guatemala, nommée Rigoberta Menchu, dont une grande partie de la famille a été victime des brigades de la mort et qui s'est fait connaître par sa lutte contre l'extermination des Mayas, remporte le prix Nobel de la paix.