Expositions sur l'Esplanade


Cantina La Palapas

Il a été dit que les civilisations méso-américaines sont nées de la culture du blé d'Inde, ou maïs, qui constituait la base de leur alimentation, ainsi que de cultures secondaires comme la courge et les fèves.

Dans les classes inférieures de la société maya, la cuisine était relativement simplement. On cuisait le maïs que l'on dégustait apprêté de différentes façons : sous forme de galettes aplaties appelées des tortillas, comme gruau clair (atole) au petit déjeuner, comme préparation d'eau et de levain (posol) transportée dans des gourdes jusqu'aux champs pour nourrir les ouvriers, ou comme tamales. Les ragoûts de viande et de légumes consistaient également une grande partie de l'alimentation des classes inférieures. Les Mayas élevaient notamment du chien et de la dinde comme source de viande et ils chassait le chevreuil, diverses espèces de sauvagine et l'armadillo. La pêche était aussi une source de nourriture importante pour les Mayas qui vivaient à proximité de la côte ou des rivières.

La cuisine maya moderne intègrent encore aujourd'hui bon nombre de ces éléments traditionnels.

Chez La Palapas (mot mexicain qui veut dire bistro), on pouvait goûter des plats inspirés de la tradition méso-américaine, comme la Brochette de poulet marinée à l'achiote, servie dans une tortille de maïs, et des boissons comme Tamarindo, Guayaba, et Cuzcatlan.