accueil
Contexte international L'Aéropostale - Suite

1928 Inauguration du service aéropostal de nuit entre Rio de Janeiro et Buenos Aires par Jean Mermoz.
1928 Signature de contrats postaux avec le Paraguay, l'Uruguay et le Chili.
1929 Jean Mermoz et Henri Guillaumet inaugurent le tronçon Argentine-Chili.
1929 L'Aéropostale obtient un contrat d'exclusivité de transport du courrier avec le gouvernement vénézuélien.
Le décret d'application ne sera effectif qu'en 1930.
1930 Première liaison postale entièrement aérienne de Paris à Santiago.
Mermoz (pilote), Dabry (navigateur) et Gimié (radio) sont à bord de l'hydravion Laté 28 Comte-de-la-Vaulx.
1930 Accident dramatique d'Henri Guillaumet dans la Cordillère des Andes.
1930 Monopole d'escale sur le territoire portugais.
Marcel Bouilloux-Lafont signe avec le gouvernement portugais un accord qui donne à l'Aéropostale le monopole d'escale et de survol de tout le territoire portugais, y compris des îles Açores, porte de l'Atlantique Nord. Cette concession du monopole d'escale aux Açores permet à l'Aéropostale de signer avec Panamerican Airways et Imperial Airways une convention pour l'exploitation en commun de la ligne Europe-Amérique du Nord. La déroute de l'Aéropostale fait en sorte que le rêve de Bouilloux-Lafont ne se réalise jamais.
1931 La fin d'un rêve.
Les infrastructures nécessaires aux 15 000 km de lignes aériennes impliquent un investissement énorme.

Action
Action
Actions de l'Aéropostale en faillite. La liquidation judiciaire de l'Aéropostale est prononcée le 31 mars 1931.
Gracieuseté du Musée de l'Air et de l'Espace, Paris


La crise économique mondiale frappe le groupe Bouilloux-Lafont. L'Aéropostale dépose son bilan et entre en liquidation judiciaire le 31 mars. La Ligne continue, mais son exploitation est réduite à Paris-Santiago et aux liaisons avec l'Afrique du Nord.
1932 Didier Daurat abandonne son poste de directeur de l'exploitation et par solidarité, Saint-Exupéry décide d'interrompre son aventure sud-américaine.
1933 L'Aéropostale est intégrée à la SCELA.
(Société centrale pour l'exploitation des lignes aériennes) Avec l'Aéropostale, quatre autres grandes compagnies françaises se fusionnent, Air Union, la Société générale des transports aériens Farman, la CIDNA et Air Orient.
1933 La SCELA est rebaptisée Air France.

Affiche d'Air France

Affiche d'Air France
Reproduction d'une affiche d'Air France. Au début de 1933, les cinq lignes aériennes françaises - la Compagnie générale Aéropostale, Air Orient, Air Union, la CIDNA et la Société générale des transports aériens Farman - se fusionnent pour créer Air France.
Gracieuseté du National Air and Space Museum, Smithsonian Institution



Page suivante Page précédente

Les débuts
L'UPU
L'aventure
La chronologie
Contexte canadien
Les débuts
Les vols semi-officiels
La route
La brousse
Suivez le guide
Jeu

Crédits
Musée canadien de la poste