accueil
Contexte international Et de l'autre côté de l'Atlantique... une autre aventure

La fin de la Première Guerre mondiale laisse également aux États-Unis un surplus d'avions et de pilotes. Le ministère américain des Postes est intéressé par les possibilités offertes par l'avion dans le transport du courrier. Il réussit à convaincre le Congrès de lui allouer la somme de 100 000 $ en insistant sur le fait que le transport du courrier constitue un excellent entraînement pour les pilotes militaires.

Le ministère des Postes et l'armée dirigent ce nouveau service conjointement. L'armée fournit les premiers pilotes et le Ministère procure les premiers terrains d'atterrissage, le carburant et le personnel administratif nécessaire.

1918 - Inauguration de l'Air Mail Service

Le 15 mai 1918, le Washington Post proclame : « En ce jour, l'espace aérien est officiellement ouvert à la poste aérienne américaine. »

La ligne NewYork-Washington est reliée en quatre tronçons. Le lieutenant George Boyle est un des aviateurs de ce vol inaugural au départ de Washington.

Invités de marque
Invités de marque
De gauche à droite : le second adjoint du ministre des Postes, Otto Praeger, qui a mis sur pied le service postal, le maître de poste de Washington Merritt L. Chance, le ministre des Postes Burleson et le président Wilson.
Gracieuseté des Smithsonian Institution Libraries


Après quelques délais, l'avion de Boyle décolle... mais dans la mauvaise direction. Il téléphone du Maryland pour confirmer son erreur. Heureusement que les autres vols ont plus de succès. Le même jour, Torrey Webb décolle de New York en direction de Philadelphie. Le lieutenant James Edgerton décolle à son tour, avec le courrier, à destination de Washington. Le dernier vol inaugural est réalisé avec succès par le lieutenant Culver qui assure la dernière liaison Philadelphie-New York.

Premier vol postal
Premier vol postal
Le major Reuben Fleet et le lieutenant Boyle préparent le vol d'inauguration entre Washington et New York via Philadelphie le 15 mai 1918. Quatre pilotes doivent voler ce jour-là sur les quatre tronçons : le lieutenant Boyle assure la liaison Washington-Philadelphie, le lieutenant Culver celle de Philadelphie-New York, le lieutenant Webb celle de New York-Philadelphie et le lieutenant Edgerton celle de Philadelphie-Washington.
Gracieuseté des Smithsonian Institution Libraries


La réussite de ces premiers vols permet au ministère des Postes de prendre le contrôle de la poste aérienne.

Décollage
Décollage
L'avion est prêt à décoller de la piste aménagée dans le parc Potomac, sur des anciens terrains de polo. Une foule de plusieurs milliers de personnes assiste à l'événement.
Gracieuseté des Smithsonian Institution Libraries




Page suivante Page précédente

Les débuts
L'UPU
L'aventure
La chronologie
Contexte canadien
Les débuts
Les vols semi-officiels
La route
La brousse
Suivez le guide
Jeu

Crédits
Musée canadien de la poste