accueil
Contexte international Et la poste aérienne au Canada?

Malgré le vent de progrès qui agite l'Europe après la Première Guerre mondiale, le Canada hésite à instaurer un service aérien de transport du courrier.

Après le conflit, les escadrons canadiens sont démembrés. Les pilotes reviennent d'outre-mer et les avions laissés sur place par la Royal Air Force sont vendus à rabais. L'utilisation des avions a connu un tel succès durant la guerre, qu'on entrevoit la possibilité d'avoir recours au transport aérien dans certaines régions éloignées du Canada. On recommande de développer une législation sur l'aviation dans le Dominion et de préparer le développement du transport aérien. Mais rien ne se fait. Le gouvernement vient de débourser énormément d'argent pour la construction du chemin de fer, il ne désire pas développer un nouveau système de transport qui n'a pas selon lui fait ses preuves. Le Canada préfère, malgré l'avis de certains, agir de manière plus conservatrice.

Ainsi, malgré quelques initiatives, en 1918, les vols postaux demeurent sans lendemain. Il faut attendre 1927, pour qu'un vent de renouveau et d'urgence pousse le gouvernement à mettre sur pied un service postal aérien.



Page suivante

Les débuts
L'UPU
L'aventure
La chronologie
Contexte canadien
Les débuts
Les vols semi-officiels
La route
La brousse
Suivez le guide
Jeu

Crédits
Musée canadien de la poste