accueil
Contexte international 1924, le premier service postal aérien

Plusieurs compagnies d'aviation voient le jour au Canada au cours des années 1920. Elles obtiennent du ministère des Postes l'autorisation de transporter le courrier pour les besoins de communautés ou d'entreprises. Chaque compagnie a son timbre arborant son nom. Ces vols sont aujourd'hui appelés « vols semi-officiels ». Les compagnies émettent un timbre pour le paiement du transport du courrier commercial du Canada vers des endroits inaccessibles par service postal régulier ou par bateau. Ces compagnies travaillent à contrat sous le strict contrôle des autorités postales.

Un hydravion Curtiss HS-2L de la Laurentide Air Service
Un hydravion Curtiss HS-2L de la Laurentide Air Service.
Gracieuseté du Musée national de l'aviation, 1491


Certaines entreprises de prospection minière ou forestière perçoivent rapidement le potentiel offert par l'aviation. L'avion survole les immenses étendues de forêts du Nord et facilite les patrouilles de prévention des incendies et la cartographie des nouveaux territoires.

La Laurentide Air Service (LAS) est la première compagnie à transporter du courrier dans une région en pleine expansion, soit le secteur minier de Rouyn. Elle assure un service postal aérien régulier entre Haileybury, en Ontario et Rouyn/Angliers, au Québec. Cette initiative privée reçoit l'aval du ministère des Postes. Le courrier doit être affranchi et estampillé Air Mail. La LAS émet un timbre-poste Special Air Delivery arborant son nom. Ce timbre d'une valeur de 0,25 $ est apposé à l'endos de l'enveloppe afin d'éviter toute confusion avec le timbre véritable.



Les débuts
L'UPU
L'aventure
La chronologie
Contexte canadien
Les débuts
Les vols semi-officiels
La route
La brousse
Suivez le guide
Jeu

Crédits
Musée canadien de la poste