accueil
Contexte international Les facteurs volants

Les bureaux de la Canadian Airways Ltd.
Les bureaux de la Canadian Airways Ltd.
Gracieuseté du Musée national de l'aviation, 1158


En 1930, piloter un avion c'est toute une aventure. Que dire alors lorsque cette aventure a lieu dans le Nord canadien! Les pilotes doivent être braves certes, mais ils doivent aussi être capables de remédier rapidement aux nombreux problèmes particuliers à ces régions arides.

Timbre-poste canadien d'un Fairchild FC-2W
Timbre-poste canadien d'un Fairchild FC-2W
Émis le 5 octobre 1982.
Musée canadien de la poste, Scott 969


Les pilotes doivent affronter des conditions climatiques difficiles, à bord d'avions ayant des revêtements en tissus et des aîles en bois, avec très peu d'instruments de navigation, en utilisant à leur avantage tous les éléments du paysage, comme les rivières qui les aident à s'orienter et qui leur servent de terrain d'atterrissage d'urgence en été.

Timbre-poste canadien d'un Fokker Super Universal
Timbre-poste canadien d'un Fokker Super Universal
Émis le 5 octobre 1982.
Musée canadien de la poste, Scott 972


Les Roméo Vachon, Art Schade, Wilfrid Reid « Wop » May, Clennell Haggerston « Punch » Dickins, pour n'en nommer que quelques-uns, ces hommes épris d'aventure aimaient affronter les défis. Ces facteurs volants avaient la réputation de pouvoir livrer n'importe quoi, n'importe où. Ils ont démontré la valeur du transport aérien.



Page suivante Page précédente

Les débuts
L'UPU
L'aventure
La chronologie
Contexte canadien
Les débuts
Les vols semi-officiels
La route
La brousse
Suivez le guide
Jeu

Crédits
Musée canadien de la poste