INDE      Guide de l'enseignant   


[Introduction] [Précédent] [Suivant]

Plan et disposition thématique
de l'exposition

À l'aide de plus 500 artefacts, L'Inde, lumière des arts illustre la riche diversité des nombreuses traditions artistiques de l'Inde en présentant ces artefacts à l'intérieur de quatre milieux différents. Chaque milieu évoque un aspect différent de la culture et de la vie quotidienne de l'Inde et sert de contexte à la présentation des formes variées d'art et d'artisanat. À l'occasion, on rehausse chaque milieu à l'aide de spectacles de musique, de danse ou de présentations théâtrales. Le visiteur a alors l'impression d'être transportée dans une culture aux racines anciennes qui continue à influencer et à éclairer sa réalité moderne.


Le village

Un arbre tenant lieu de sanctuaire et représentant l'art de l'offrande et de la vénération se trouve au milieu du village. Évoquant le milieu naturel, la culture populaire, la vie quotidienne du village et le pèlerinage, cette section de l'exposition présente une gamme variée d'artefacts, y compris des marionnettes, des masques, des peintures, des poupées, des sculptures en bois, des lampes et d'autres objets. À l'occasion, des artisans font des démonstrations dans cette section de l'exposition où peuvent également se dérouler des spectacles de marionnettes et où l'on peut également croiser des conteurs.

Les textiles sont un autre élément important de la vie indienne. Ils servent à identifier la communauté et l'état matrimonial. Des techniques allant de la teinture par noeuds à la broderie soignée d'or et d'argent sont employées partout en Asie méridionale. Cette section de l'exposition – le village – comprend des exemples de nombreuses excellentes techniques de textiles, y compris le tissage, la broderie, le capitonnage et le matelassage, la teinture, la peinture, etc.

La foyer

Après le village, les visiteurs passent à la section de l'exposition consacrée au foyer où l'on trouve une maison indienne ordinaire, une véranda, une cour et des artefacts, y compris un berceau, des lampes, des outils, des vêtements, des ouvrages de broderie perlée, des textiles, des saris, une natte et des jouets.

Des membres de la communauté indo-canadienne locale font ici des démonstrations d'arts liés au foyer tels que la peinture de sols et la broderie perlée.

La cour

Le visiteur traverse ensuite une entrée solennelle qui le mène dans la partie de l'exposition appelée «  la cour  ». C'est le milieu le plus majestueux et serein de l'exposition. Il évoque les fêtes et les divertissements de la noblesse indienne au fil des siècles. La cour comprend une fontaine située au milieu ainsi qu'une fenêtre en marbre et des artefacts comme des miniatures exquises, des sculptures en pierre, des bronzes, des bijoux, des instruments de musique et de magnifiques poignards et épées. Un lieu de rencontre et une scène ont été aménagés dans la cour pour les spectacles de danse, de musique, la dégustation de thés, les arts sacrés, les exposés et d'autres formes d'animation.

La ville

Cette section de l'exposition appelée «  la ville  » est la plus moderne de toutes et vise à évoquer la vitalité et la nervosité des grands centres urbains de l'Inde. Dans une galerie d'art située à même cette partie de l'exposition, on trouve des oeuvres contemporaines d'artistes canadiens d'Asie méridionale. Il y a aussi une boutique à proximité où l'on vend des objets d'art et d'artisanat indiens.


Ne manquez pas de visiter notre site Web pour voir des photos de couleur
des différents milieux et artefacts de l'exposition à l'adresse
www.museedelhistoire.ca/cmc/exhibitions/cultur/inde/inddsf.shtml