La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Acteurs principaux: 1914-1929 Acteurs principaux : 1914-1929 Acteurs principaux : 1930-1939




William Lyon Mackenzie King

Né à Berlin (actuellement Kitchener), en Ontario, William Lyon Mackenzie King (1874-1950) est spécialiste des relations du travail, fonctionnaire et homme politique. Il dirige le Parti libéral de 1919 à 1948 et est premier ministre du Canada de 1921 à 1926, de 1926 à 1930 et de 1935 à 1948. King contribue au développement du rôle du gouvernement fédéral dans le domaine du bien-être social en introduisant des pensions de vieillesse, en 1927, l’assurance chômage, en 1940, des allocations familiales, en 1944, et des propositions visant l’assurance maladie, dans les années 1940. Bien conscient des avantages du règlement des conflits par le compromis, à la manière de Wilfrid Laurier, et des divisions durables créées par la crise de la conscription de 1917, King cherche le consensus quand il est au pouvoir. Les compromis qu’il obtient lui permettent d’introduire de nouvelles mesures de bien-être social et de diriger le pays pendant la Seconde Guerre mondiale avec un minimum de conflits entre les provinces et son gouvernement et entre les Canadiens français et les Canadiens anglais. Dans le livre publié en 1918, Industry and Humanity: A Study in the Principles Underlying Industrial Reconstruction, King soutient :

L’assurance sociale, qui est en réalité une forme d’assurance maladie, est un moyen employé dans la plupart des pays industriels pour assurer une justice sociale accrue sans, d’une part, porter atteinte à l’institution de la propriété privée et à ses avantages pour la Communauté, ni, d’autre part, mettre en péril les économies et la diligence des individus. Du point de vue de l’assurance sociale, l’Industrie est un service social. Celui qui possède des terres ou des capitaux est capitaliste, mais aussi curateur public. Celui qui travaille dans l’Industrie est salarié, mais aussi membre nécessaire de la Communauté. Et l’accent est mis sur la personnalité, plutôt que sur la propriété, et sur la vie, plutôt que sur la richesse. (Industry and Humanity: A
Study in the Principles Underlying Industrial Reconstruction, avec une introduction de David Jay Bercuson, Toronto, University of Toronto Press, 1973, p. 222, traduction)
William Lyon Mackenzie    King fait campagne pour le Parti libéral à Cobourg, en Ontario, en 1926.

William Lyon Mackenzie King fait campagne pour le Parti libéral à Cobourg, en Ontario, en 1926.
Bibliothèque et Archives Canada, PA-138867. Photographe : F. J. Skitch




Retour à la chronolgie 1914 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010