La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Géographie: 1939-1948 Géographie : 1930-1939 Géographie : 1939-1948 Géographie : 1948-1958



Tommy Douglas

Né à Falkirk, en Écosse, Thomas Clement (Tommy) Douglas (1904-1986) immigre au Canada avec sa famille en 1919 et devient pasteur baptiste, puis député provincial et fédéral. En 1944, il est le premier premier ministre de la Saskatchewan issu de la Fédération du commonwealth coopératif. Dans son enfance, Douglas s’était blessé à la jambe et fut atteint d’ostéomyélite, une inflammation de l’os. Comme sa famille n’avait pas les moyens de payer des soins médicaux, il risquait de perdre la jambe, mais , un chirurgien éminent, R. J. Smith, offrit d’opérer Douglas gratuitement pourvu que ses étudiants puissent assister à l’intervention. Bien qu’il soit reconnaissant envers le Dr Smith pour son aide, Douglas dira plus tard : « Je pensais que, pour rester en vie ou conserver sa jambe, aucun garçon ne devrait avoir à dépendre de la capacité de ses parents à réunir assez d’argent pour faire venir à son chevet un chirurgien de première classe. » (Lewis H. Thomas, dir., The Making of a Socialist: The Recollections of T. C. Douglas, Edmonton, University of Alberta Press, 1982, p. 7, traduction) Douglas est convaincu que la santé et le bien-être ne devraient pas être subordonnés à la capacité de payer des soins médicaux, d’où sa vision socialiste qui le mènera à une vie dans la politique. Ses succès politiques en tant que premier ministre de la Saskatchewan lui permettent d’introduire un régime d’assurance hospitalisation provincial en 1947 et conduiront à l’introduction d’un régime d’assurance maladie dans la province en 1962 par son successeur, Woodrow Lloyd. En 1958, dans un entretien, Douglas affirme : « Je suis certain que le niveau de moralité publique que nous avons aidé à établir forcera les gouvernements au Canada à approuver un régime complet d’assurance maladie. » (Traduction). Dès 1972, la conviction de Douglas, que la santé ne devrait pas être subordonnée à la richesse, est traduite en mesure sociale nationale quand le Canada acquiert un régime universel d’assurance maladie.

Tommy Douglas présente la première carte hospitalière à un retraité, en 1946.

Tommy Douglas présente la première carte hospitalière à un retraité, en 1946. Le régime d’assurance maladie mis en place en Saskatchewan pour les personnes qui ont besoin d’assistance sociale est la première étape de l’introduction de l’assurance maladie universelle dans la province
Saskatchewan Archives Board, R-A3256



Retour à la chronolgie 1914 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010