La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Les Origines: 1930-1939 Les Origines 1930-1939 RÉGIME NATIONAL, ÉCHEC NATIONAL ? – LA GUERRE, LA RECONSTRUCTION ET LA SÉCURITÉ EN MATIÈRE DE SANTÉ POUR LA POPULATION CANADIENNE, 1939-1948 PUBLIC OU PRIVÉ ? VOLONTAIRE OU OBLIGATOIRE ? – LES SOINS HOSPITALIERS POUR LES CANADIENS ET LES CANADIENNES, 1948-1958



Un conflit de valeurs

À la base de toutes ces questions, il y a différentes conceptions du fonctionnement d’un régime d’assurance maladie. Les médecins, les dentistes et les administrateurs des hôpitaux présument qu’ils seront nommés aux commissions provinciales et fédérales et que leurs vues prévaudront. Cependant, selon les travailleurs et les agriculteurs, il faut accorder autant d’importance aux besoins des usagers des services de santé. La domination médicale des commissions administratives proposées est donc inacceptable, tout comme l’est la rémunération à l’acte, que les médecins exigent toujours. Certains éléments font cependant l’objet d’un consensus : tous ceux qui soutiennent le programme se préoccupent du coût et de l’opposition de plus en plus forte de l’Ontario et du Québec. Compte tenu de cela, la Comité spécial encourage le ministère des Pensions et de la Santé nationale à consulter les divers groupes et à réviser la législation. Cela est fait en 1943 et au début de 1944, et donne lieu à d’autres réunions du comité spécial, qui se poursuivent jusqu’en juillet.

« Nous recommandons respectueusement que la Loi soit complètement reconstituée pour confier son administration aux cotisants, plutôt qu’au corps médical. »

– Congrès des métiers et du travail du Canada, dans la conclusion des commentaires présentés au Comité consultatif de l’assurance-santé, en 1943, concernant la troisième ébauche des propositions fédérales, p. 525, traduction.




Retour à la chronolgie 1939 - 1948
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010