La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Les Origines: 1930-1939 Les Origines 1930-1939 RÉGIME NATIONAL, ÉCHEC NATIONAL ? – LA GUERRE, LA RECONSTRUCTION ET LA SÉCURITÉ EN MATIÈRE DE SANTÉ POUR LA POPULATION CANADIENNE, 1939-1948 PUBLIC OU PRIVÉ ? VOLONTAIRE OU OBLIGATOIRE ? – LES SOINS HOSPITALIERS POUR LES CANADIENS ET LES CANADIENNES, 1948-1958



Les aspects politiques de la reconstruction

Avant que la législation révisée sur le régime d’assurance maladie ne soit approuvée, la situation politique évolue de façon importante. En janvier 1944, le Cabinet décide que les allocations familiales seront l’élément central de son programme de bien-être social et que l’assurance santé devra attendre jusqu’à ce qu’on puisse en discuter avec les provinces à une conférence fédérale-provinciale. Cette stratégie est conçue par le ministère des Finances, qui a conclu qu’en donnant aux femmes canadiennes le pouvoir d’achat, la transition vers une économie de temps de paix se fera sans heurt, et ce, parce que la demande comprimée de biens de consommation aidera la transformation de l’économie de guerre et maintiendra le plein-emploi. Donc, bien que le ministre Mackenzie présente le régime d’assurance maladie modifié à ces homologues provinciaux en mai 1944, le premier ministre et le Cabinet s’appliquent plus à contrer une menace politique qui se profile à l’horizon, la Fédération du commonwealth coopératif, qu’à diriger la mise au point de programmes de protection sociale. L’élection de Tommy Douglas et de la CCF comme gouvernement de la Saskatchewan, le 15 juin suivant, vient confirmer les craintes de King : l’électorat canadien se tourne vers la gauche. Pourtant, le premier ministre n’est pas prêt à empiéter sur les compétences des provinces dans le domaine de la santé.

Tommy Douglas, en 1944, tout juste après son élection comme premier ministre de la Saskatchewan

Tommy Douglas, en 1944, tout juste après son élection comme premier ministre de la Saskatchewan, à la tête de la Fédération du commonwealth coopératif. Les soins de santé sont sa priorité et il introduit immédiatement un régime complet pour les assistés sociaux : les veuves et leurs enfants, et les retraités.
Saskatchewan Archives Board, R-A3421




Retour à la chronolgie 1939 - 1948
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010