La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Les Origines: 1930-1939 Les Origines 1930-1939 RÉGIME NATIONAL, ÉCHEC NATIONAL ? – LA GUERRE, LA RECONSTRUCTION ET LA SÉCURITÉ EN MATIÈRE DE SANTÉ POUR LA POPULATION CANADIENNE, 1939-1948 PUBLIC OU PRIVÉ ? VOLONTAIRE OU OBLIGATOIRE ? – LES SOINS HOSPITALIERS POUR LES CANADIENS ET LES CANADIENNES, 1948-1958



Les étapes suivantes

La proposition de 1945 comprenait des fonds fédéraux pour une série de subventions dans le domaine de la santé publique. Heagerty a inclus ces programmes dans sa législation initiale parce qu’il tenait à combiner les activités préventives et curatives afin d’améliorer la santé de la population canadienne. Le gouvernement fédéral est donc prêt à offrir à chaque province un montant proportionnel à ses besoins pour le soin des personnes souffrant de tuberculose, de maladies mentales ou de maladies vénériennes, ou pour les enfants handicapés et les adultes aveugles. Comme il existe une pénurie de personnel dans le secteur de la santé publique, Ottawa offre aussi des subventions pour la formation. Finalement, pour aider les provinces à planifier de futurs régimes d’assurance maladie, le gouvernement met à leur disposition une subvention pour mener une enquête sur les établissements et le personnel du secteur de la santé.

Le gouvernement fédéral demeure responsable des besoins des Autochtones en matière de santé

Le gouvernement fédéral demeure responsable des besoins des Autochtones en matière de santé, tel qu’illustré ici. Un médecin examine un enfant qui présente des symptômes de la tuberculose, district de la baie James, 1946.
Bibliothèque et Archives Canada, Office national du film du Canada, PA-161452. Photographe : Bud Glunz




Retour à la chronolgie 1939 - 1948
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010