La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Acteurs principaux: 1939-1948 Acteurs principaux : 1930-1939 Acteurs principaux : 1939-1948 Acteurs principaux : 1948-1958



William Beveridge

Né à Rangpur, en Inde, l’avocat et économiste William Beveridge (1879-1963) fait ses études à la Charterhouse School et au Balliol College d’Oxford. Ses expériences dans une maison d’entraide de Londres feront de lui un des grands experts en matière de chômage, de ses causes et des solutions possibles pour l’enrayer. Beveridge est un fonctionnaire et enseignant influent, notamment en tant que conseiller de David Lloyd George sur les pensions de vieillesse et l’assurance nationale (1908-1914), directeur des bureaux de placement (1909-1916), secrétaire général du ministère de l’Alimentation (1919) et directeur de la London School of Economics and Political Science (1919-1937). Beveridge est renommé pour le rapport qu’il publie en 1942, Social Insurance and Allied Services, qui fait de lui un des architectes de l’État providence britannique. Dans son rapport, il recommande que tous les travailleurs versent une cotisation hebdomadaire à un régime d’assurance national pour qu’on puisse offrir des prestations aux malades, aux chômeurs, aux retraités et aux personnes dont le conjoint est décédé et permettre ainsi à tous d’avoir un niveau de vie raisonnable. Il écrit : « Le besoin n’est qu’un des cinq géants sur le chemin de la reconstruction. Les autres sont la maladie, l’ignorance, l’insalubrité [des logis] et l’inactivité. » (Traduction) En témoignant devant le Comité spécial de la sécurité sociale de la Chambre des communes, en 1943, Beveridge fait évoluer le dossier de l’assurance nationale au Canada par son expertise et son pouvoir de persuasion et parce qu’il loue le rapport de Leonard Marsh.

William Beveridge en 1943

William Beveridge en 1943, lors de son passage à Ottawa pour témoigner devant le Comité spécial de la sécurité sociale de la Chambre des communes chargé d’étudier la situation qui prévaudrait après la Seconde Guerre mondiale et de préparer l’avenir des Canadiens et des Canadiennes. 
Bibliothèque et Archives Canada, PA-175614. © Succession Yousuf Karsh




Retour à la chronolgie 1914 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010