La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
PUBLIC OU PRIVÉ ? VOLONTAIRE OU OBLIGATOIRE ? – LES SOINS HOSPITALIERS POUR LES CANADIENS ET LES CANADIENNES, 1948-1958 RÉGIME NATIONAL, ÉCHEC NATIONAL ? – LA GUERRE, LA RECONSTRUCTION ET LA SÉCURITÉ EN MATIÈRE DE SANTÉ POUR LA POPULATION CANADIENNE, 1939-1948 PUBLIC OU PRIVÉ ? VOLONTAIRE OU OBLIGATOIRE ? – LES SOINS HOSPITALIERS POUR LES CANADIENS ET LES CANADIENNES, 1948-1958 CONFLIT  ET COMPROMIS – L’ÉLABORATION DE LA LOI SUR LES SOINS MÉDICAUX, 1958-1968



L’élaboration de mesures en matière de santé dans les années 1950

Pourquoi alors choisir de se faire soigner à l’hôpital ? Pour bien des Canadiens et des Canadiennes, les hôpitaux représentent ce que la médecine peut offrir de mieux, car on les perçoit maintenant comme des centres où se pratiquent des interventions chirurgicales qui sauvent des vies et où l’on soigne les personnes dont l’état est critique. Par contre, les services offerts coûtent cher, surtout s’ils doivent être de longue durée. Et, comme on le verra, les régimes privés de paiement anticipé des frais hospitaliers, par la souscription à une assurance individuelle ou collective, laissent souvent les gens sans la couverture nécessaire quand ils en ont besoin. En fait, la Saskatchewan, la Colombie-Britannique et l’Alberta ont été les premières à introduire différents types d’assurance hospitalisation subventionnée par le gouvernement, entre 1947 et 1950. Ainsi le succès du modèle de la Saskatchewan, conjugué à la demande accrue, finit-il par convaincre l’Ontario de répondre favorablement aux propositions fédérales de création d’un régime d’assurance hospitalisation national.

« Hé ! Grouille-toi, j’ai    besoin des ciseaux. » Agrandissement des hôpitaux Hôpitaux à construire
« Hé ! Grouille-toi, j’ai besoin des ciseaux. » Agrandissement des hôpitaux Hôpitaux à construire

Ce dessin du début des années 1950, quand l’hôpital est déjà l’endroit privilégié pour les interventions chirurgicales qui sauvent des vies, les soins modernes et les accouchements, montre que nombre de personnes soutiennent la construction et l’agrandissement de ces établissements de santé.
© Merle Tingley. Publié dans 25 Years in an Inkwell: Ting Cartoons, 1948–1973, textes de John K. Elliott, London (Ontario), The London Free Press, 1974, p. 96.




Retour à la chronolgie 1948 - 1958
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010