La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
PUBLIC OU PRIVÉ ? VOLONTAIRE OU OBLIGATOIRE ? – LES SOINS HOSPITALIERS POUR LES CANADIENS ET LES CANADIENNES, 1948-1958 RÉGIME NATIONAL, ÉCHEC NATIONAL ? – LA GUERRE, LA RECONSTRUCTION ET LA SÉCURITÉ EN MATIÈRE DE SANTÉ POUR LA POPULATION CANADIENNE, 1939-1948 PUBLIC OU PRIVÉ ? VOLONTAIRE OU OBLIGATOIRE ? – LES SOINS HOSPITALIERS POUR LES CANADIENS ET LES CANADIENNES, 1948-1958 CONFLIT  ET COMPROMIS – L’ÉLABORATION DE LA LOI SUR LES SOINS MÉDICAUX, 1958-1968



La Colombie Britannique : du chaos à l’expertise administrative

En Colombie-Britannique, le gouvernement de coalition libéral-conservateur introduit un régime d’assurance hospitalisation en 1948 : le British Columbia Hospital Insurance Service. Au début, les cotisations sont versées directement par les individus ou les groupes, ou retenues à la source par les employeurs, mais cela engendre vite des difficultés. Un cotisant peut en effet changer d’emploi une dizaine de fois en un an et bien d’autres travailleurs du secteur des ressources déménagent souvent, à la recherche d’un travail saisonnier. Cela entraine des difficultés administratives pour les individus et les hôpitaux : certaines personnes qui ne cotisent pas reçoivent des soins et d’autres, qui le font, doivent payer les soins hospitaliers. Beaucoup d’hôpitaux se trouvent ainsi en déficit quand le British Columbia Hospital Insurance Service ne rembourse pas certains soins dispensés par eux. Face à ces problèmes, une commission d’enquête, le British Columbia Hospital Insurance Inquiry Board, est instituée. Elle dépose son rapport en 1951 et le régime est modifié l’année suivante, notamment par l’introduction de la coassurance pour aider à combler les déficits des hôpitaux.

« C’est encore ce vendeur d’assurance qui ne lâche pas, avec une NOUVELLE approche pour vendre cette fois… »
« C’est encore ce vendeur d’assurance qui ne lâche pas, avec une NOUVELLE approche pour vendre cette fois… »

La réaction du citoyen moyen qui cotise au British Columbia Hospital Insurance Service, interprétée par le caricaturiste Len Norris, en 1953
Copie fournie avec la permission du service des collections spéciales de la Bibliothèque de l’Université Simon Fraser




Retour à la chronolgie 1948 - 1958
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010