La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Acteurs principaux: 1948-1958 Acteurs principaux : 1939-1948 Acteurs principaux : 1948-1958 Acteurs principaux : 1958-1968



Leslie Frost

Né à Orillia, en Ontario, Leslie Miscampbell Frost (1895-1973), avocat et homme politique, est premier ministre de l’Ontario de 1949 à 1961. Après avoir récupéré d’une blessure grave subie en France pendant la Première Guerre mondiale, Frost fait des études de droit à Osgoode Hall et obtient son diplôme en 1921. Il ouvre un cabinet avec son frère à Lindsay, en Ontario, et devient membre actif du Parti conservateur. Frost est élu à l’Assemblée législative de l’Ontario en 1937 et entre au Cabinet provincial en 1943, comme trésorier et ministre des Mines.

Leslie Frost, premier ministre de l’Ontario, et Waldo Monteith, ministre de la Santé nationale et du Bien-être social, signent l’Accord sur l’assurance hospitalisation, une entente nationale, en 1958.

Leslie Frost, premier ministre de l’Ontario, et Waldo Monteith, ministre de la Santé nationale et du Bien-être social, signent l’Accord sur l’assurance hospitalisation, une entente nationale, en 1958. Puisque le gouvernement a changé, Paul Martin, ne joue pas de rôle dans la mise en œuvre de l’accord.
Archives publiques de l’Ontario, RG 3-38-3-1-2.8

En 1949, il assume la direction du Parti conservateur provincial et devient premier ministre. Frost est partisan de l’assurance maladie parce qu’il croit qu’une population heureuse et en santé devrait être une priorité du gouvernement. Il déclare que « l’assurance maladie pour tous les habitants de l’Ontario est inévitable » et « il ne s’agit pas de savoir si on aura un jour un régime d’assurance maladie – on doit l’avoir, et on l’aura », (Malcolm G. Taylor, Health Insurance and Canadian Public Policy: The Seven Decisions that Created the Canadian Health Insurance System and Their Outcomes,2e éd., Montréal et Kingston, McGill / Queen’s University Press, 1987, p. 123, traduction) Le soutien de Frost est primordial, car il contribue à garder la question de l’assurance maladie à l’ordre du jour de la conférence fédérale-provinciale de 1955. Bien que Frost n’obtienne pas le soutien qu’il cherche auprès du gouvernement fédéral, il multiplie les efforts pour améliorer l’accès aux soins de santé en Ontario en introduisant le Hospital Services Commission of Ontario Act, en 1956. Le travail rigoureux de la commission permet l’introduction, sans heurt, et l’administration efficace du Régime d’assurance maladie de l’Ontario en janvier 1959. La voie est ainsi ouverte au financement de l’assurance maladie, prochaine étape de l’évolution du régime universel d’assurance maladie.




Retour à la chronolgie 1914 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010