La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Géographie : 1958-1968 Géographie 1948-1958 Géographi e: 1958-1968 Géographie : 1968-1978



Les comités « Keep Our Doctors »

En 1962, à mesure que le conflit entre les médecins et le gouvernement de la Saskatchewan s’envenime, les opposants au régime d’assurance maladie s’organisent. Quatre femmes qui s’inquiètent de la perte de leur médecin organisent le premier comité « Keep Our Doctors » (Gardons nos médecins), selon le journal Regina Leader-Post, et leur groupe attire immédiatement « des députés de l’opposition, des pharmaciens, des dentistes, des hommes d’affaires conservateurs, le corps médical et toute personne ayant un grief contre le gouvernement ». (R. Badgley et S. Wolfe, Doctors’ Strike: Medical Care and the Conflict in Saskatchewan, Toronto, Macmillan of Canada, 1967, p. 52-53, traduction) Le groupe tient des rassemblements devant l’Assemblée législative et, le 30 mai, présente une pétition comportant 46 000 signatures au premier ministre Woodrow Lloyd. La pétition exige des négociations entre le gouvernement et les médecins et la conclusion d’un accord avant la mise en œuvre du régime d’assurance maladie. Lloyd refuse d’accéder aux demandes du groupe et la campagne s’intensifie. Des avis d’une page entière sont publiés dans les journaux locaux pour prévenir le public contre l’importation de médecins de l’étranger et on remet une lettre type aux médecins contenant cet avertissement aux citoyens : « Puisque je ne peux pas, en toute conscience, fournir des services tant que la loi sera en vigueur, mon cabinet sera fermé le 1er juillet. Il restera fermé jusqu’à ce que le gouvernement me permette de vous soigner, comme je l’ai fait dans le passé, sans intervention ni domination politique. » (Doctors’ Strike, p. 53, traduction) Les activités des comités « Keep Our Doctors » mettent en évidence les origines idéologiques du conflit que provoque l’application du Saskatchewan Medical Care Insurance Act.

On propose aux médecins étrangers un salaire de 10 000 $ en Sask.
On propose aux médecins étrangers un salaire de 10 000 $ en Sask.

Ce dessin d’Ed Sebestyen est inspiré par la tactique des groupes de la Saskatchewan, opposés à l’assurance maladie universelle, qui diffusent de fausses informations sur le type de médecins que le gouvernement recrute pour remplacer ceux qui partent ou qui sont en grève.
Saskatchewan Archives Board, F379-1293-B



Retour à la chronolgie 1914 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010