La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
1958-1968 PUBLIC OU PRIVÉ ? VOLONTAIRE OU OBLIGATOIRE ? – LES SOINS HOSPITALIERS POUR LES CANADIENS ET LES CANADIENNES, 1948-1958 CONFLIT  ET COMPROMIS – L’ÉLABORATION DE LA LOI SUR LES SOINS MÉDICAUX, 1958-1968 DE LA MAÎTRISE DES DÉPENSES À LA PROMOTION DE LA SANTÉ – LA MISE EN ŒUVRE DU RÉGIME UNIVERSEL D’ASSURANCE MALADIE, 1968-1978



Leçons tirées du conflit

Qu’a démontré l’expérience de la Saskatchewan ? En 1962, le premier ministre Lloyd répond ceci.

L’objectif fondamental du régime d’assurance maladie de la Saskatchewan est la bonne distribution des services médicaux et des coûts associés à ces services. Tous aident à payer, et tous ont la possibilité de se faire soigner. Le régime est administré par une autorité publique qui est responsable devant la législature de la province par l’entremise d’un ministre du gouvernement. Il respecte les droits du public et de la profession. Dans la tradition du Saskatchewan Hospital Services Plan et d’autres programmes publics, il s’agit d’un moyen par lequel nous pouvons tous partager, en payant d’avance, des frais que nous pourrions tous avoir à assumer sans préavis. En tant que tel, il s’agit du premier du genre, au palier provincial. (The First Fight for Medicare, p. 16, traduction)
Ici, Ross Thatcher, le chef du Parti libéral de la Saskatchewan s’oppose à l’assurance maladie universelle.

Ici, Ross Thatcher, le chef du Parti libéral de la Saskatchewan s’oppose à l’assurance maladie universelle. Il défonce à coups de pied la porte de l’Assemblée. Les députés avaient été convoqués à une session spéciale, le 2 août 1962, pour adopter une version révisée du Saskatchewan Medical Care Insurance Act.
La Presse Canadienne




Retour à la chronolgie 1958 - 1968
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010