La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
1958-1968 PUBLIC OU PRIVÉ ? VOLONTAIRE OU OBLIGATOIRE ? – LES SOINS HOSPITALIERS POUR LES CANADIENS ET LES CANADIENNES, 1948-1958 CONFLIT  ET COMPROMIS – L’ÉLABORATION DE LA LOI SUR LES SOINS MÉDICAUX, 1958-1968 DE LA MAÎTRISE DES DÉPENSES À LA PROMOTION DE LA SANTÉ – LA MISE EN ŒUVRE DU RÉGIME UNIVERSEL D’ASSURANCE MALADIE, 1968-1978



À l’écoute du public, des professionnels et des provinces

Aspect tout aussi important, la Commission parcourt le Canada pour donner aux citoyens de toutes les régions l’occasion de présenter leurs points de vue. Elle reçoit 385 mémoires de provenance diverse : individus, organismes représentant les agriculteurs, les travailleurs et les femmes, associations d’hôpitaux, chambres de commerce; associations d’infirmières et d’infirmiers, de dentistes et de médecins, compagnies d’assurance, représentants des régimes d’assurance proposés par le corps médical et de chacun des gouvernements provinciaux. Dans sa présentation, l’Alberta déclare qu’elle s’oppose à l’assurance maladie étatique, « qui supprime toute responsabilité financière directe et individuelle. Les services médicaux et de santé soi-disant socialisés sont incompatibles avec les droits et les responsabilités inhérents à une société libre et démocratique. » Cette rhétorique reflète-t-elle vraiment la réalité de la société canadienne ?

« … palpitations ?… Avez-vous jamais senti votre cœur  battre à tout rompre ?… Votre cœur s’est-il jamais arrêté de battre  pendant une seconde ? Pouls erratique… ? »
« … palpitations ?… Avez-vous jamais senti votre cœur battre à tout rompre ?… Votre cœur s’est-il jamais arrêté de battre pendant une seconde ? Pouls erratique… ? »

Dans le Toronto Star,Sid Barron traduit bien l’esprit de cette année 1964. Pour certains médecins, l’assurance maladie universelle sonnait le glas d’une société qui reposait sur les principes de la libre entreprise.
Bibliothèque et Archives Canada, no acc. 1989-151-14, e008440947. © Succession Sid Barron

Transcription :
L’ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE
Un autre pas vers une société velléitaire, socialiste, femmelette et défaitiste




Retour à la chronolgie 1958 - 1968
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010