La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
1958-1968 PUBLIC OU PRIVÉ ? VOLONTAIRE OU OBLIGATOIRE ? – LES SOINS HOSPITALIERS POUR LES CANADIENS ET LES CANADIENNES, 1948-1958 CONFLIT  ET COMPROMIS – L’ÉLABORATION DE LA LOI SUR LES SOINS MÉDICAUX, 1958-1968 DE LA MAÎTRISE DES DÉPENSES À LA PROMOTION DE LA SANTÉ – LA MISE EN ŒUVRE DU RÉGIME UNIVERSEL D’ASSURANCE MALADIE, 1968-1978



La création du régime universel d’assurance maladie : la politique nationale

La nouvelle ministre de la Santé nationale et du Bien-être social, Judy LaMarsh, est une avocate de Niagara Falls qui sait, d’après son expérience personnelle et professionnelle, que le coût des soins de santé est élevé. Elle découvre avec satisfaction que les hauts fonctionnaires de son ministère analysent les options en matière d’assurance maladie universelle en attendant le rapport de la Commission royale. En juillet 1964, LaMarsh et ses homologues provinciaux entament une série de discussions sur les recommandations de la Commission et constatent, presque immédiatement, que le manque de personnel et d’établissements de formation sont des problèmes clés dans l’adoption d’un régime national d’assurance maladie universelle. Cependant, puisque le ministère des Finances effectue une révision importante du système fiscal, l’ajout d’un nouveau programme coûteux, à frais partagés, devra attendre jusqu’à ce que le nouveau régime de transferts et de péréquation soit appliqué. L’assurance maladie universelle est devenue un enjeu politique et le premier ministre Pearson organise une conférence fédérale-provinciale, en juillet 1965, pour présenter les propositions de son gouvernement à ses homologues provinciaux. Il ne connaît pas le même succès obtenu par son prédécesseur à la conférence de 1955, et se fait moins d’alliés. Comme les déficits augmentent, tous les politiciens se méfient des nouveaux programmes de grande envergure. De plus, l’expansion des bureaucraties provinciales signifie que ces gouvernements sont maintenant prêts à concevoir leurs propres approches en matière d’assurance maladie.

Ce timbre-poste, émis en 1997, souligne la carrière publique de Judy LaMarsh.

Ce timbre-poste, émis en 1997, souligne la carrière publique de Judy LaMarsh. Ministre de la Santé nationale et du Bien-être social de 1963 à 1965, elle a dû mettre en œuvre les recommandations de la Commission royale d’enquête sur les services de santé quand d’autres priorités attiraient l’attention du gouvernement.
Bibliothèque et Archives Canada, e000008900. © Société canadienne des postes (1997)

Les premiers ministres provinciaux du Canada font une pause, le 19 juillet 1965

Les premiers ministres provinciaux du Canada font une pause, le 19 juillet 1965, pendant la conférence fédérale-provinciale tenue à la demande de Lester B. Pearson pour présenter les propositions de son gouvernement sur l’assurance maladie.
© Library and Archives Canada, e008300742. Photographer: Duncan Cameron.




Retour à la chronolgie 1958 - 1968
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010