La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Acteurs principaux: 1958-1968 Acteurs principaux 1948–1958 Acteurs principaux: 1958-1968 Acteurs principaux: 1968-1978



Emmett Hall

Né à Saint-Colomban, au Québec, Emmett Matthew Hall (1898-1995) est avocat, juriste et défenseur des droits des citoyens. En 1910, sa famille s’installe en Saskatchewan. Hall obtient un diplôme en droit de l’Université de la Saskatchewan en 1919, est admis au barreau en 1922, devient juge en chef de la Cour du Banc de la Reine de la Saskatchewan en 1957, juge en chef de la province en 1961 et juge de la Cour suprême du Canada en 1962. En 1961, le premier ministre John Diefenbaker lui demande de présider la Commission royale d’enquête sur les services de santé qui doit « étudier les besoins et les ressources existants et prévus du Canada en matière de santé, et étudier les méthodes qui permettront d’offrir à tous les citoyens du Canada des soins de santé de la plus grande qualité ». (Malcolm G. Taylor, Health Insurance and Canadian Public Policy: The Seven Decisions that Created the Canadian Health Insurance System and Their Outcomes, Montréal et Kingston, McGill / Queen’s University Press, 1987, p. 335, traduction).

Emmett Hall

En 1961, Emmett Hall, un ancien collègue du premier ministre Diefenbaker à la faculté de Droit de l’université de la Saskatchewan, devenu juge en chef de cette province, est nommé président de la Commission royale d’enquête sur les services de santé.
© Bibliothèque et Archives Canada, PA-112573. Photographe : Duncan Cameron

Dans le rapport qu’elle dépose en 1964, la Commission affirme : « On ne peut priver certains particuliers de services de santé simplement parce qu’ils ne contribuent pas à l’expansion économique du Canada ou parce qu’ils ne peuvent payer le coût des services. L’importance de l’aspect économique ne doit pas nous faire oublier que le côté humain et spirituel entre aussi en ligne de compte. » (Commission royale d’enquête sur les services de santé, Rapport, vol. 1, Ottawa, Imprimeur de la Reine, 1964, introduction au chap. 12) Tom Kent, premier secrétaire du premier ministre Lester B. Pearson, apprécie l’influence du rapport, car il « coupe l’herbe sous le pied à ceux qui s’opposent au régime universel d’assurance maladie ». (Tom Kent, A Public Purpose, Montréal et Kingston, McGill / Queen’s University Press, 1988, p. 364, traduction) Hall est généralement considéré comme un des pères de l’assurance maladie universelle.




Retour à la chronolgie 1914 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010