La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Coûts et avantages: 1978-1988 Coûts et avantages : 1968-1978 Coûts et avantages : 1978-1988 Coûts et avantages : 19892007



Le V.I.H./sida

Une nouvelle maladie apparaît au début des années 1980 et, en 1982, des scientifiques et des médecins américains la nomment syndrome d’immunodéficience acquise (sida). Dès 1984, ils démontrent qu’elle est causée par le virus de l’immunodéficience humaine (V.I.H.). Initialement, la maladie est détectée surtout chez les homosexuels, mais bientôt on la trouve chez les utilisateurs de drogue par voie intraveineuse, les travailleurs du sexe et les transfusés. Le fait que le V.I.H./sida semble devenir une véritable épidémie provoque la peur et les victimes en sont stigmatisées. Les services de santé locaux lancent des campagnes de promotion de pratiques sexuelles sans risque, mais découvrent que l’approche la plus efficace est de demander à la communauté gaie de transmettre le message aux victimes potentielles. Puisque le traitement de chaque victime coûte de 150 000 $ à 200 000 $ et que la mise au point de médicaments qui transformeront le sida en une maladie chronique exige beaucoup de recherches, on met de la pression sur les gouvernements fédéral et provinciaux pour qu’ils trouvent des solutions. Les provinces réagissent dans les années 1980, mais le gouvernement fédéral n’annoncera sa Stratégie nationale sur le sida qu’en 1990. L’apparition et l’évolution de la maladie montrent que le système de soins de santé doit non seulement mettre l’accent sur la médecine préventive, mais aussi soutenir la prévention de la maladie et la promotion de la santé.



Retour à la chronolgie 1914 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010