La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
SAUVER LE SYSTÈME – LA LOI CANADIENNE SUR LA SANTÉ, LA CHARTE D’OTTAWA ET LA SANTÉ POUR TOUS, 1978-1988 DE LA MAÎTRISE DES DÉPENSES À LA PROMOTION DE LA SANTÉ – LA MISE EN ŒUVRE DU RÉGIME UNIVERSEL D’ASSURANCE MALADIE, 1968-1978 SAUVER LE SYSTÈME – LA LOI CANADIENNE SUR LA SANTÉ, LA CHARTE D’OTTAWA ET LA SANTÉ POUR TOUS, 1978-1988 L’ÉTERNEL DÉFI : TROUVER UN ÉQUILIBRE ENTRE LE CHANGEMENT ET LA CONTINUITÉ, 1989-2007



Les origines du conflit

Le passage du fédéralisme coopératif au fédéralisme fiscal répond aux demandes des provinces, qui désirent gérer la santé et d’autres domaines relevant exclusivement de leur compétence. Mais, sur le plan du maintien de normes nationales, quelle en est l’implication ? Lorsqu’on met fin à la réglementation des salaires et des prix, en 1978, les médecins commencent à négocier avec les gouvernements provinciaux pour récupérer les revenus perdus. Les syndicats d’infirmières et d’infirmiers, et d’autres de la fonction publique font de même. Entre 1966 et 1982, dans toutes les régions du pays, les nouveaux syndicats d’infirmières et infirmiers vont se mettre en grève à 32 reprises en vue d’obtenir de meilleures conditions de travail et un revenu plus élevé. Puisque l’augmentation des coûts coïncide avec de l’inflation et une récession sévère, en 1981 et 1982, des gouvernements provinciaux semblent ignorer des mesures qui menacent l’accès aux services médicaux nécessaires afin de se décharger de certaines dépenses associées aux soins de santé.

Cependant, le public connaît bien les répercussions du dépassement d’honoraires et du ticket modérateur. En Ontario, les médecins demandent un supplément de 150 $ pour les soins obstétricaux, tandis qu’en Alberta des services similaires font l’objet d’un dépassement de 350 $. En mars 1979, l’Ontario commence à demander 9,80 $ de plus par jour aux patients des hôpitaux généraux souffrant de maladies chroniques, après le 61e jour de soins. La Colombie-Britannique et Terre-Neuve ajoutent des suppléments de 7,50 $ et 3 $ par jour respectivement aux frais hospitaliers. Or, maintenant que la population considère l’assurance maladie universelle comme un droit de cité, que peut faire le gouvernement fédéral pour atténuer ces problèmes, vu qu’il n’a pas de fonds supplémentaires à transférer aux provinces ?

Des infirmières manifestent à Calgary, en 1977, pendant une grève à sept hôpitaux de l’Alberta.

Des infirmières manifestent à Calgary, en 1977, pendant une grève à sept hôpitaux de l’Alberta. On leur ordonna de reprendre le travail et leur accorda une augmentation de salaire de 9 %, en dépit de la réglementation des salaires et des prix par le gouvernement fédéral qui limitait à 6 % les augmentations accordées aux employés fédéraux.
Glenbow Archives, NA-2864-16924




Retour à la chronolgie 1978 - 1988
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010