La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
SAUVER LE SYSTÈME – LA LOI CANADIENNE SUR LA SANTÉ, LA CHARTE D’OTTAWA ET LA SANTÉ POUR TOUS, 1978-1988 DE LA MAÎTRISE DES DÉPENSES À LA PROMOTION DE LA SANTÉ – LA MISE EN ŒUVRE DU RÉGIME UNIVERSEL D’ASSURANCE MALADIE, 1968-1978 SAUVER LE SYSTÈME – LA LOI CANADIENNE SUR LA SANTÉ, LA CHARTE D’OTTAWA ET LA SANTÉ POUR TOUS, 1978-1988 L’ÉTERNEL DÉFI : TROUVER UN ÉQUILIBRE ENTRE LE CHANGEMENT ET LA CONTINUITÉ, 1989-2007



L’élaboration et l’adoption de la Loi canadienne sur la santé

Compte tenu du niveau de soutien public, Bégin réussit à persuader les autres membres du Cabinet que l’on pourrait régler le problème au moyen d’une nouvelle loi qui réunirait les lois d’origine et comporterait un nouveau principe, l’accessibilité, ainsi qu’une disposition stipulant que, si les provinces continuent à permettre le dépassement d’honoraires et l’application du ticket modérateur, leurs paiements de transfert fédéraux seront réduits d’un montant équivalant aux revenus obtenus par ces mesures. Quand la Loi canadienne sur la santé est présentée au Parlement, en décembre 1983, les provinces et les associations médicales s’y opposent vigoureusement, tandis que les organismes bénévoles et le public la soutiennent fortement. Durant les séances des comités de la Chambre des communes et du Sénat, les ministres de la Santé provinciaux et les représentants des associations médicales provinciales préviennent contre une telle législation qui, à leur avis, aura des conséquences désastreuses. Des grèves, un exode vers les États-Unis, le refus des provinces de respecter les exigences fédérales et la baisse de la qualité des soins sont tous présentés comme des réactions possibles. Cependant, quand le Parti conservateur fédéral indique qu’il donnera son appui à la législation, il est clair que les vues du public prédominent. En une décennie, l’assurance maladie universelle est devenue partie intégrante de l’identité canadienne et ses partisans soutiennent la législation fédérale pour maintenir les normes nationales.

Les soins médicaux – c’est votre affaire !
Les soins médicaux – c’est votre affaire !

Cet avis, publié dans deux journaux par l’Association médicale canadienne, indique que les médecins et le public n’ont pas été consultés sur la Loi canadienne sur la santé. Il encourage les gens à présenter leur point de vue au comité parlementaire.
© Association médicale canadienne. Publié dans le Globe & Mail et Le Devoir, le 31 janvier 1984




Retour à la chronolgie 1978 - 1988
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010