La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Acteurs principaux: 1978-1988 Acteurs principaux 1968-1978 Acteurs principaux: 1978-1988 Acteurs principaux: 1989–2007



Monique Bégin

Née à Rome en 1936, Monique Bégin est universitaire et femme politique. Elle arrive au Canada en 1945, après avoir vécu en France et au Portugal. Elle obtient un certificat en enseignement en 1955, ainsi qu’un baccalauréat et une maîtrise ès arts en sociologie de l’Université de Montréal, puis poursuit ses études de troisième cycle à Paris. De 1967 à 1970, elle est la secrétaire exécutive de la Commission royale sur la situation de la femme au Canada et se lance en politique en 1972, première Québécoise élue à la Chambre des communes. Elle se joint au cabinet de Pierre Trudeau comme ministre du Revenu national, en 1976, puis devient ministre de la Santé nationale et du Bien-être social, poste qu’elle occupe de 1977 à 1979 et de 1980 à 1984. Elle renforce le filet de protection sociale du Canada en augmentant l’allocation de vieillesse et en introduisant le crédit d’impôts pour enfants et la Loi canadienne sur la santé. Elle soutient cette loi parce qu’elle veut préserver les principes de base du régime universel d’assurance maladie et protéger les patients en éliminant le dépassement d’honoraires et le ticket modérateur. La loi élimine presque ces pratiques en stipulant que, si les provinces continuent à en permettre l’usage, leurs paiements de transfert fédéraux seront réduits d’un montant équivalant aux revenus obtenus de cette façon. Au Canada, soutient-elle, « les avantages dont elle [l’assurance maladie] nous fait profiter sont pour nous des acquis, mais […] nous préférons souvent nous joindre à ses détracteurs plutôt que de la défendre ». (Monique Bégin, L’assurance-santé : plaidoyer pour le modèle canadien, Montréal, Boréal, 1987, p. 13) En défendant les normes fédérales qui s’appliquent aux services de santé, la ministre suscite un intérêt soutenu de la part du public pour l’avenir du régime universel d’assurance maladie.

Monique Bégin

Monique Bégin, ministre de la Santé nationale et du Bien-être social à deux reprises dans le gouvernement de Pierre Trudeau, introduisit la Loi canadienne sur la santé en 1984 avec l’appui unanime du Parlement.
Photo fournie par Monique Bégin




Retour à la chronolgie 1914 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010