La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Géographie : 19892007 Géographi e: 1978-1988 Géographie : 19892007



Rainbow Report: Our Vision for Health

En 1989, le premier ministre d’Alberta, Don Getty, demande à Lou Hyndman de présider la Commission Rainbow chargée d’examiner les services et les coûts dans le secteur de la santé de la province. Dans son rapport, publié l’année suivante, la commission recommande que l’on concentre les fonds sur la prévention de façon échelonnée, prenant comme point de départ une régionalisation qui tienne compte des besoins locaux, une planification plus attentive des ressources humaines, une meilleure façon de recueillir les données (éventuellement au moyen de cartes à puce), « un apport de fonds de sources privées pour accroître le choix et intensifier la concurrence, et la redéfinition des services assurés ». (Gregory P. Marchildon, Health Systems in Transition: Canada, Sara Allin et Elias Mossialios, dir., Toronto, University of Toronto Press, 2006, p. 109, traduction) Getty ne tient pas compte de ces suggestions, mais son successeur, Ralph Klein, se sert du rapport pour créer 17 régions de santé en 1994, en rassemblant 128 conseils d’administration d’hôpitaux de soins intensifs, 25 conseils de santé publique et 40 conseils de soins de longue durée. Il poursuit la consolidation en créant neuf autres régions de santé en 2003 et, le 15 mai 2008, le premier ministre Ed Stelmach annonce la création de l’Alberta Health Services Board, organisme qui remplacera les neuf conseils de la santé régionaux, l’Alberta Mental Health Board, l’Alberta Cancer Board et l’Alberta Alcohol and Drug Abuse Commission.



Retour à la chronolgie 1914 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010