La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
L’ÉTERNEL DÉFI : TROUVER UN ÉQUILIBRE ENTRE LE CHANGEMENT ET LA CONTINUITÉ, 1989-2007 SAUVER LE SYSTÈME – LA LOI CANADIENNE SUR LA SANTÉ, LA CHARTE D’OTTAWA ET LA SANTÉ POUR TOUS, 1978-1988 L’ÉTERNEL DÉFI : TROUVER UN ÉQUILIBRE ENTRE LE CHANGEMENT ET LA CONTINUITÉ, 1989-2007



Des choix difficiles : la politique économique des libéraux, 1994-1995

Puisque la priorité politique du gouvernement fédéral est la réduction du déficit, on ne tient pas compte de toutes les recommandations du Forum national sur la santé. Le ministre des Finances, Paul Martin, introduit plutôt le Transfert canadien en matière de santé et de programmes sociaux dans le budget de 1995. Il réduit ainsi encore plus la contribution fédérale aux programmes provinciaux de soins de santé, causant des problèmes majeurs dans toutes les provinces et les territoires. L’Ontario, l’Alberta et le Québec sont particulièrement touchés par la perte de fonds fédéraux, ainsi que par les changements de gouvernement. Le conflit politique concernant le financement et l’avenir de l’assurance maladie universelle s’intensifie jusqu’à la fin des années 1990, à mesure que le gouvernement fédéral commence à annoncer des surplus.

Loi canadienne sur la santé – Cliniques privées
Loi canadienne sur la santé – Cliniques privées

Parue dans l’Edmonton Sun, quotidien albertain, cette caricature de Fred Curatolo illustre l’incidence néfaste des cliniques privées sur l’assurance maladie universelle.
Bibliothèque et Archives Canada, no acc. R2880-92, e008440949. © Fred Curatolo




Retour à la chronolgie 1989 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010