La lutte pour l’assurance maladie universelle : l’histoire des soins de santé au  Canada, 1914-2007 Retour à la chronolgie Retour à la  chronologie
Acteurs principaux: 1989–2007 Acteurs principaux 1978-1988 Acteurs principaux: 1989–2007



Richard Hatfield

Né à Woodstock, au Nouveau-Brunswick, Richard Bennett Hatfield (1931-1991) est avocat et homme politique. Ayant obtenu un baccalauréat ès arts de l’Université Acadia, en 1952, et un baccalauréat en droit de l’université Dalhousie en 1956, Hatfield est admis au Barreau de la Nouvelle-Écosse en 1957. Sa carrière juridique est brève, car il est nommé adjoint exécutif du ministre du Commerce en 1957, poste qu’il occupe un an. Il travaille ensuite, de 1958 à 1966, dans l’entreprise familiale, qui produit des croustilles. Au cours de cette période, il est élu à l’Assemblée législative de la province comme membre du Parti conservateur dans la circonscription de Carleton County, qu’il représentera de 1961 à 1987, année de sa retraite. Hatfield est nommé chef du Parti progressiste conservateur en 1969 et devient premier ministre en 1970. Pendant son mandat, il maintient et développe les politiques de bilinguisme officiel et d’égalité des chances que prônait son prédécesseur, Louis Robichaud, et il tente de promouvoir la croissance économique en soutenant, entre autres, la construction de la centrale nucléaire de Point Lepreau et le développement d’une voiture, la Bricklin. Son gouvernement fait face à l’augmentation du coût de l’assurance maladie universelle dans les années 1970 et commence à réduire les services à mesure que le financement des programmes établis limite les paiements de transferts fédéraux, sujet illustré de mordante façon dans les caricatures de Josh Beutel.




Retour à la chronolgie 1914 - 2007
    Date de création : 31 mars 2010 | Mise à jour : 21 avril 2010