Collection virtuelle sur l'histoire des soins infirmiers au Canada Mťdaille - 2000.111.102 - CD2004-0369 / D2004-6127
Rechercher dans la collectionMenuIntroductionQuestions ?
BrŤve histoire des soins infirmiers au Canada, de la Nouvelle-France ŗ aujourd'hui

Depuis plus de 350 ans, les infirmières ont eu une influence importante sur la qualité de la vie au Canada. Elles ont joué un rôle fondamental dans le développement de la Nouvelle-France. Les Sœurs Augustines, venues à Québec en 1639 afin d'y établir une mission médicale devenue par la suite l'Hôtel-Dieu [par exemple, épinglette de graduation 2000.111.123], ont traité les besoins tant spirituels que physiques de leurs patients et elles ont créé le premier programme d'enseignement en soins infirmiers de l'Amérique du Nord.

…pinglette d'ťcole - 2000.111.123 - CD2001-62-021 …pinglette d'ťcole - 2000.111.186 - CD2001-64-046 Cape - 2000.111.381 - CD2001-379-021
MCC 2000.111.123 MCC 2000.111.186 MCC 2000.111.381

Au cours du dix-neuvième siècle, des communautés religieuses catholiques, telles les Sœurs Grises [par exemple, épinglette de graduation 2000.111.186; cape d'uniforme 2000.111.381], ainsi que d'autres dénominations, comme les anglicans et les mennonites, ont reconnu la nécessité d'assurer des soins de santé aux premiers colons et ont étendu leur mission médicale à tout le Canada.

Au début du Canada anglais, si l'on consultait un médecin à l'occasion, au sein de la famille, les soins infirmiers, y compris le travail de sage-femme, revenaient souvent aux femmes. Les quelques hôpitaux existant employaient des femmes d'origine modeste qui prodiguaient des soins élémentaires aux malades les plus démunis.

Vers la fin du dix-neuvième siècle, comme la population croissait, les soins hospitaliers et les services médicaux furent étendus et améliorés. Au même moment, Florence Nightingale [photographie 2000.111.424] élaborait un système pour l'enseignement des soins infirmiers aux femmes de la classe moyenne, qui servit de modèle, en particulier au Canada anglais.

Florence Nightingale - 2000.111.424 - CD2001-380-012 Coiffe - 2000.111.403 - CD2001-379-039 …pinglette - 2000.111.240 - CD2001-65-054
MCC 2000.111.424 MCC 2000.111.403 MCC 2000.111.240

Le premier programme formel de formation en soins infirmiers, basé sur le modèle de l'apprentissage pratique dans les hôpitaux, fut créé, en 1874, au General and Marine Hospital, à St. Catharines, en Ontario [par exemple, coiffe d'infirmière 2000.111.403; épinglette de graduation 2000.111.240], ce qui conduisit à la prolifération d'écoles dans tous les grands hôpitaux à travers le Canada.

Les diplômées et les enseignantes de ces écoles s'efforcèrent de rendre les soins infirmiers plus professionnels en faisant pression pour l'adoption de lois et la création d'organisations professionnelles, en particulier l'AIIC [par exemple, épinglette commémorative 2000.111.18], de revues professionnelles, entre autres, Canadian Nurse, et de programmes universitaires à l'intention des infirmières [par exemple, épinglettes de graduation 2000.111.267; 2000.111.13 - le premier débuta à l'Université de la Colombie-Britannique en 1918 [par exemple, épinglette de graduation 2000.111.175]. Conséquence d'une formation plus approfondie, les responsabilités des infirmières s'accrurent. Dès les années soixante, les soins infirmiers hospitaliers devinrent de plus en plus scientifiques [par exemple, étui à seringue 2000.111.117.1; seringue 2000.111.117.2 a-g] et spécialisés.

…pinglette - 2000.111.18 - CD2001-063-008 …pinglette d'ťcole - 2000.111.175 - CD2001-64-024 …pinglette d'ťcole - 2000.111.267 - CD2001-69-008
MCC 2000.111.18 MCC 2000.111.175 MCC 2000.111.267

…pinglette d'ťcole - 2000.111.13 - CD2001-60-098 Trousse ŗ seringues - 2000.111.117.1 and .2 a-g - CD2001-62-009
MCC 2000.111.13 MCC 2000.111.117.1
MCC 2000.111.117.2 a-g

Les premières infirmières militaires à servir officiellement au sein d'un cops militaire au pays étaient des volontaires qui soignèrent les blessés de la rébellion du Nord-Ouest de 1885. En 1899, en 1900 et en 1902, de petits contingents d'infirmières canadiennes furent envoyés en Afrique du Sud pour traiter les malades et les blessés de la guerre des Boers.

En 1901, les infirmières devinrent officiellement un élément du Corps de santé royal canadien. Les infirmières Georgina Fane Pope et Margaret Clothilde Macdonald y furent nommée premières infirmières militaires canadiennes [par exemple, ensembles de médailles 20020108-001; 20000105-049] à temps plein en 1906. Plus de 3000 infirmières militaires servirent au cours de la Première Guerre mondiale et le double de ce nombre pendant la Seconde. Elles continuent leur travail en temps de paix et lors des opérations de maintien de la paix.

Mťdailles - 20020108-001
MCG 20020108-001

Mťdailles - 20000105-049 - CD2001-311-003
MCG 20000105-049

Au début du vingtième siècle, on mit sur pied des programmes en soins infirmiers sur la prévention des maladies et sur l'éducation en matière de santé publique [par exemple, épinglette de graduation 2000.111.214]. D'abord engagés dans la lutte pour le contrôle des épidémies et les soins de maternité, les soins infirmiers publics [par exemple, trousse d'infirmière 2000.111.494.1] se développèrent dans les communautés et les écoles grâce à des programmes d'hygiène publique, de vaccination et de santé mentale, et à l'établissement de cliniques pour les nouveau-nés.

…pinglette d'ťcole - 2000.111.214 - CD2001-65-002 Trousse d'infirmiŤre - 2000.111.494.1 - CD2001-381-007 …pinglette - 2000.111.54 - CD2001-63-074
MCC 2000.111.214 MCC 2000.111.494.1 MCC 2000.111.54

Les soins à domicile et les soins de maternité étaient prodigués par plusieurs organismes, en particulier les Infirmières de l'Ordre de Victoria [par exemple, épinglette 2000.111.54]. Cette organisation canadienne unique avait été créée en 1897 par Lady Aberdeen, épouse du gouverneur général du Canada et présidente du Conseil national des femmes du Canada.

Dans les années 1920, le mouvement pour la santé publique porta son attention aux besoins des communautés autochtones et des colons des régions isolées du Canada. Ainsi, la Croix-Rouge canadienne a créé une série d'avant-postes de soins infirmiers dans le Nord et dans d'autres régions isolées du pays.

Au cours des années 1930, le gouvernement du Québec créa un projet d'avant-postes afin de procurer des soins infirmiers aux nouvelles régions colonisées pendant la Dépression. Celles qu'on appelait les « infirmières de colonie » distribuaient des médicaments et s'occupaient des besoins des colons. Leur travail est dépeint dans Blanche, la populaire série télévisée. Elles travaillaient dans les difficiles conditions des régions isolées, s'occupant des accouchements, des urgences et des accidents, parfois sans l'aide d'un médecin (Lillian Stevenson Nursing Archives and Museum).

Après la Seconde Guerre mondiale, la nature des soins infirmiers se transforma considérablement suite au développement du système de santé public et à l'apparition de l'assurance maladie, en 1968. Dans un effort pour réduire l'insuffisance de soins infirmiers, les écoles connurent un essor et des programmes furent créés pour les infirmières auxiliaires [par exemple, coiffe d'infirmière 1999.267.166]. Les soins infirmiers devinrent encore plus scientifiques et spécialisés, en particulier dans des domaines comme les soins intensifs et les soins néonatals. Pour la première fois, les minorités visibles ainsi que les hommes furent encouragés à joindre la profession. Dans les années 1970, les infirmières s'organisèrent [par exemple, épinglettes commémoratives 2000.111.74; 2000.111.73] afin d'améliorer leurs conditions de travail et leur rémunération.

Coiffe - 1999.267.166 - CD2001-158-071 …pingle - 2000.111.74 - CD2001-61-015 …pingle - 2000.111.73 - CD2001-61-013
MCC 1999.267.166 MCC 2000.111.74 MCC 2000.111.73

Aujourd'hui, au Canada, on compte 265 000 infirmières qui prodiguent des soins de santé dans différents milieux : les hôpitaux, les communautés et les domiciles, depuis les grandes villes jusqu'aux régions éloignées. Parmi les causes principales de la crise actuelle des soins de santé, il faut mentionner la pénurie de personnel infirmier et ses difficiles conditions de travail dans un environnement où la population est vieillisante et exige davantage de soins.


 
PrťcťdentSuivant

 
Mťdaille - 2000.111.102 - CD2004-0369 / D2004-6127