Main Menu

L’expédition Franklin

Billets

Découvrez l’un des mystères les plus fascinants de l’histoire de l’exploration.

En 1845, sir John Franklin part à la recherche du passage du Nord-Ouest, une voie maritime qui relie l’Atlantique au Pacifique en passant par l’archipel Arctique. Deux ans plus tard, l’expédition britannique n’est toujours pas revenue. Une quête désespérée est alors lancée, mais il faudra plus de 10 ans pour établir les faits : les navires ont disparu, et les 129 membres de l’équipage ont péri. Pour le reste, toutefois, les circonstances de la catastrophe demeurent un mystère.

Cette nouvelle exposition réunit des artefacts emblématiques, trouvés des décennies après la disparition de l’expédition, et des découvertes récentes par Parcs Canada et le gouvernement du Nunavut, dont les épaves des navires de l’expédition, le HMS Erebus et le HMS Terror.

Plongez dans l’univers périlleux des explorations européennes de l’Arctique au XIXe siècle. Voyez les conditions à bord des navires de l’expédition, depuis son départ prometteur jusqu’à son dénouement tragique.

Grâce à des artefacts et des récits transmis oralement, vous découvrirez le rôle de premier plan qu’ont joué les Inuits dans la détermination du sort de l’expédition – les bribes essentielles d’un récit qui continue de frapper l’imagination plus d’un siècle et demi plus tard.

L’expédition Franklin sera à l’affiche du National Maritime Museum, à Londres, au Royame-Uni, du 14 juillet 2017 au 7 janvier 2018, avant sa présentation au Musée canadien de l’histoire, du 2 mars au 30 septembre 2018.

Une exposition réalisée par le Musée canadien de l’histoire (Gatineau, Canada), en partenariat avec Agence Parcs Canada et le National Maritime Museum (Londres, Royaume-Uni) ainsi qu’en collaboration avec le gouvernement du Nunavut et la Fiducie du patrimoine inuit.

Image : Le HMS Erebus prisonnier des glaces, 1846, François Étienne Musin. © National Maritime Museum, Greenwich, London, collection Caird