Conteur

Christie Thompson

Christie Thompson

Photo: Annie Beebe. © Margaret Thompson

Artefact connexe

Christie Thompson

Christie Thompson était la fille de Louisa et de Peter Salu, frère aîné du chef Julius (le dernier chef héréditaire et, en 1921, le premier chef élu des Teetł’it Gwich’ins). Christie est née à Moosehide (Yukon) le 1er janvier 1905, et elle a été baptisée le même jour. Le 4 juillet 1921, elle a épousé Charlie Snowshoe. Ils ont eu cinq enfants, dont trois sont décédés dans les années 1930. Christie a également perdu son époux à cette époque (en 1934).

Le 5 septembre 1940, Christie a épousé Jimmy Thompson. Christie et Jimmy ont eu six enfants et en ont adopté deux autres, dont un de leurs petits-enfants. Ils vivaient de la terre et passaient beaucoup de temps à l’embouchure de la rivière Peel. Vers la fin de sa vie, Christie continuait à aller dans le bois lorsque possible. Elle connaissait également les pratiques traditionnelles, dont le tannage et la couture des peaux, et le tressage des raquettes.

Christie croyait qu’il était important d’aller à l’église, de vivre en bon chrétien et de rendre visite aux malades pour les réconforter. Elle était également une excellente conteuse et, heureusement, certaines de ses histoires sont préservées dans la Collection COPE aux Archives des Territoires du Nord-Ouest, qui sont situées au Prince of Wales Northern Heritage Centre à Yellowknife.

Christie Thompson est décédée le 28 mars 2003.

Source : Adapté de « Gwitch’in Elders », 1986, et de la brochure des funérailles de Christie Thompson





Histoire orale