Crise d’Oka

Le 26 juin 2017

Oka 1990

Oka 1990, Shaney Komulainen. La Presse canadienne, 698687

1990

Le 11 juillet 1990, l’érection d’une barricade sur une route locale amorce un affrontement de 78 jours entre les forces de l’ordre et les membres de la communauté mohawk de Kanesatake, au Québec. Les manifestants expriment leur colère envers la municipalité d’Oka, laquelle a permis qu’on agrandisse un terrain de golf en empiétant sur des terres abritant un cimetière mohawk. La crise d’Oka, devenue le symbole du mécontentement des Premières Nations, incite le gouvernement fédéral à mettre sur pied une Commission royale sur les peuples autochtones, qui recommande des réformes substantielles.

Pendant les 150 jours qui mènent à l’inauguration de la salle de l’Histoire canadienne, nous vous proposons un rendez-vous quotidien au cours duquel vous revivrez un moment de notre passé choisi parmi tous ceux qui ont marqué le Canada. Découvrez davantage d’événements historiques de l’histoire du pays dans la nouvelle salle de l’Histoire canadienne, qui ouvrira ses portes le 1er juillet 2017.

Les commentaires sont fermés.