Noyade de Tom Thomson

Le 29 juin 2017

Tom Thomson

Tom Thomson. Bibliothèque et Archives Canada, PA-121719

1917

En juillet 1917, le paysagiste canadien Tom Thomson se noie dans le lac Canoe, en Ontario. Les œuvres vivantes et uniques de Thomson reflètent sa fascination pour les contrées sauvages du Canada, notamment le nord de l’Ontario et le parc provincial Algonquin. Sa mort prématurée, survenue dans des circonstances mystérieuses, contribue à son statut de figure nationale. Ses esquisses et ses tableaux figurent parmi les premiers exemples du modernisme en peinture canadienne. Au cours de la décennie suivante, son travail influencera les œuvres du célèbre Groupe des sept.

Pendant les 150 jours qui mènent à l’inauguration de la salle de l’Histoire canadienne, nous vous proposons un rendez-vous quotidien au cours duquel vous revivrez un moment de notre passé choisi parmi tous ceux qui ont marqué le Canada. Découvrez davantage d’événements historiques de l’histoire du pays dans la nouvelle salle de l’Histoire canadienne, qui ouvrira ses portes le 1er juillet 2017.

Les commentaires sont fermés.