Pacte de l’automobile

Le 14 juin 2017

Caricature de George Shane

Par George Shane. Bibliothèque et Archives Canada, 1991-26-295

1965

Dans le but d’accroître les exportations vers les États-Unis, le gouvernement libéral de Lester B. Pearson négocie et signe en 1965 l’Accord canado-américain sur les produits de l’industrie automobile (appelé aussi « Pacte de l’automobile »). Cet accord crée un seul et unique marché nord-américain de véhicules et de pièces. Il permet aux fabricants de rationaliser leur production pour un seul marché, tout en diminuant les prix à la consommation. Le Canada est en mesure d’augmenter sa part du marché dans l’industrie canado-américaine de l’automobile pour la porter à environ 10 pour cent, soit deux fois plus qu’avant 1965.

Pendant les 150 jours qui mènent à l’inauguration de la salle de l’Histoire canadienne, nous vous proposons un rendez-vous quotidien au cours duquel vous revivrez un moment de notre passé choisi parmi tous ceux qui ont marqué le Canada. Découvrez davantage d’événements historiques de l’histoire du pays dans la nouvelle salle de l’Histoire canadienne, qui ouvrira ses portes le 1er juillet 2017.

Les commentaires sont fermés.