Une nation en ébullition : 75e anniversaire de CBC/Radio-Canada

Le 30 août 2011

Un musée national documente, préserve et partage le patrimoine d’une collectivité. Un diffuseur public analyse et diffuse l’information, au jour le jour. Passé et présent se rejoignent pourtant dans une mission commune : créer notre identité nationale et ouvrir nos horizons. Le Musée canadien des civilisations et CBC/Radio-Canada se rencontrent, dans le cadre de deux conférences visant à souligner le 75e anniversaire du diffuseur public. Quand la nouvelle fait l’histoire…

Un sport national

Avez-vous déjà examiné le verso d’un billet de 5 $? Un décor hivernal typiquement canadien met en scène des enfants pratiquant notre sport national, le hockey. Si on porte attention aux détails, on remarque qu’un de ces joueurs a revêtu un chandail du Canadien arborant le no 9. La Reine n’est plus le seul symbole national à orner ce billet de banque : elle s’y retrouve en compagnie d’un de nos plus grand hockeyeur, Maurice Richard!

En avril 2003, le Musée canadien des civilisations ouvrait une exposition à la gloire d’une grande vedette du hockey : « Rocket » Richard – Une légende, un héritage. Sous la direction de Sheldon Posen, directeur, Ethnologie et Études culturelles, l’exposition relatait l’histoire du no 9 des Canadiens de Montréal et se penchait sur le rôle de ce héros du sport devenu légende au Québec et icône au Canada.

Dans le cadre des conférences soulignant le 75e anniversaire de CBC/Radio-Canada, Sheldon Posen et les commentateurs sportifs Richard Garneau et Mark Lee discuteront hockey : comment et pourquoi est-il devenu notre sport national? Comment CBC/Radio-Canada a-t-il contribué à la création des héros de l’époque, et même du lexique français utilisé pour parler de ce sport? Le tout ponctué de récits sur le « Rocket » et son influence sur le sport, le Québec et la culture canadienne. Un rendez-vous à ne pas manquer, le jeudi 15 septembre 2011.

Une exposition internationale

Expo 67 : plus de 50 millions de visiteurs; 62 pays représentés; près de 90 pavillons nationaux, provinciaux et privés. Quoi de mieux qu’une grande exposition universelle pour souligner le centenaire du Canada : accueillir le monde et lui présenter l’image d’un pays moderne et fier.

Près de 45 ans après, que reste-t-il de ce rassemblement planétaire? On pense aux îles, bien sûr, gagnées sur le fleuve. Le métro de Montréal, aussi, dont la construction prendra son essor dans la foulée des grands chantiers de l’Expo. Le pavillon de la France, devenu le Casion de Montréal; le pavillon des États-Unis, maintenant le Biosphère. Et Habitat 67, œuvre grandiose de l’architecte Moshe Safdie, attire toujours les regards.

Mais au-delà de ces repères évidents, Expo 67 a marqué plus profondément encore notre vision du monde, de l’art, de l’architecture. Le jeudi 27 octobre 2011, suivez Alan Elder, conservateur des métiers d’arts et du design canadien, et des journalistes de CBC/Radio-Canada, Mark Starowicz et Simon Durivage, dans une exploration des legs culturels d’Expo 67.

Des rendez-vous à ne pas manquer!