L’affaire King-Byng

Le 22 juin 2017

Lord Byng de Vimy

Lord Byng de Vimy. Bureau des brevets et du droit d’auteur, Bibliothèque et Archives Canada, C-033239

1926

Devant une motion de censure au Parlement en 1926, le premier ministre William Lyon Mackenzie King demande au gouverneur général, lord Julian Byng, vicomte de Vimy, de dissoudre le Parlement et de déclencher une élection. Byng refuse parce que la motion est toujours débattue et demande plutôt à l’Opposition de former un nouveau gouvernement sous la direction d’Arthur Meighen. Lorsqu’une élection est enfin déclenchée plus tard dans l’année, la question des pouvoirs constitutionnels du premier ministre par rapport à ceux du gouverneur général est chaudement débattue. King remporte l’élection et, depuis lors, aucun gouverneur général ne refuse publiquement de suivre l’avis d’un premier ministre.

 Pendant les 150 jours qui mènent à l’inauguration de la salle de l’Histoire canadienne, nous vous proposons un rendez-vous quotidien au cours duquel vous revivrez un moment de notre passé choisi parmi tous ceux qui ont marqué le Canada. Découvrez davantage d’événements historiques de l’histoire du pays dans la nouvelle salle de l’Histoire canadienne, qui ouvrira ses portes le 1er juillet 2017.

Les commentaires sont fermés.