Pleins feux sur la collection nationale : l’héritage de sir Wilfrid Laurier

Éliane Laberge

« Le XXe siècle sera celui du Canada. » Peut-être avez-vous déjà lu cette citation célèbre dont l’auteur n’est nul autre que sir Wilfrid Laurier (1841-1919), le septième premier ministre du Canada? Il a prononcé cette phrase en 1904 à une époque où l’économie canadienne prospérait à nouveau après des années de stagnation.

Laurier a profondément marqué l’histoire du Canada et son héritage est encore bien vivant. En fait, l’importance de cet homme est rappelée aux Canadiens chaque fois qu’ils posent leur regard sur un billet de cinq dollars.

En tant que premier francophone à occuper le poste de premier ministre du Canada, Laurier a plus d’un mérite. Il a contribué au renforcement de la Confédération en encourageant la recherche de compromis entre les Canadiens francophones et anglophones sur les questions linguistiques en matière d’éducation. Il a facilité la création des provinces de l’Alberta et de la Saskatchewan. Il a appuyé la construction de deux chemins de fer transcontinentaux, stimulant ainsi, surtout dans les provinces de l’Ouest, une immigration massive. Il a aussi contribué à définir la portée des engagements militaires du Canada auprès de l’Empire britannique.

La collection nationale du Musée comprend de nombreux artefacts reliés à sir Wilfrid Laurier. Pour souligner l’anniversaire de naissance de Laurier, le 20 novembre, nous avons rassemblé une série de photos d’objets et de documents de la collection qui témoignent de son héritage.

Lequel préférez-vous? Pourquoi?

2 réponses à “Pleins feux sur la collection nationale : l’héritage de sir Wilfrid Laurier”