Main Menu

Libertés sacrifiées – La Loi sur les mesures de guerre

Nous joindre

La santé et la sécurité du public sont la priorité absolue de nos Musées. Nos expositions itinérantes ont été adaptées afin de respecter la distanciation physique et autres mesures sanitaires.


Une exposition réalisée par le Musée canadien de l’histoire, avec le généreux soutien financier du Conseil de dotation du Fonds canadien de reconnaissance de l’internement durant la Première Guerre mondiale.

Qu’arrive-t-il lorsque les libertés individuelles entrent en conflit avec la sécurité nationale?

Explorant la suspension des libertés civiles au Canada pendant la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale et la crise d’Octobre en 1970, Libertés sacrifiées – La Loi sur les mesures de guerre offre un nouvel éclairage sur la Loi et ses conséquences sur le pays et la population.

L’exposition itinérante se penche notamment sur l’internement de Canadiens d’origine ukrainienne et d’autres nationalités pendant la Première Guerre mondiale, sur l’internement de membres de la communauté italo-canadienne et sur l’internement et le déplacement forcé des Canadiennes japonaises et de Canadiens japonais pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que sur l’arrestation de centaines de personnes au Québec durant la crise d’Octobre, en 1970.

Libertés sacrifiées examine les crises qui ont motivé ces évènements et présente les récits poignants d’hommes, de femmes et d’enfants qui les ont vécus.

Itinéraire de l’exposition

Lieux Dates
Grimsby Museum, Grimsby (Ont.) 11 février – 5 mai 2023

Image :
Le ministère de la Milice et de la Défense affecte 2 000 gardes à la surveillance des unités de travail d’internés.
Glenbow Archives, NC-54-4336 Archives and Special Collections, University of Calgary

Prix : Les prix sont modifiables sans préavis.

Pour nous envoyer un courriel ou voir d’autres façons de nous contacter :

Nous joindre