accueil
Contexte international


L'être humain n'a jamais considéré l'acte de voler comme un exercice dépourvu de but. On a habituellement eu recours aux avions pour s'adonner à une entreprise ou à une autre — guerre, transport de biens et de personnes, collecte de renseignements, exploration de régions inconnues du globe et, pourquoi pas, transport du courrier. L'avion ne constitue pas la fin mais le moyen d'atteindre d'autres buts non toujours empreints de romantisme ou de grandiose. On n'ira pas toutefois jusqu'à prétendre que les pilotes, dans l'exercice de leur métier, ne formaient pas un lot d'aventuriers presque héroïques, loin de là. L'édification du service postal aérien au Canada et dans le monde entier durant les deux premières décennies du siècle courant est l'œuvre d'une génération de pilotes exceptionnels ou de « facteurs volants ». Ce sont eux qui ont ouvert le ciel au transport du courrier et qui ont jeté les bases du réseau de poste aérienne international que nous connaissons aujourd'hui.


L'exposition Courrier du ciel était en montre au Musée canadien de la poste de juin 1997 à novembre 1999

Les débuts
L'UPU
L'aventure
La chronologie
Contexte canadien
Les débuts
Les vols semi-officiels
La route
La brousse
Suivez le guide
Jeu

Crédits
Musée canadien de la poste