Menu Principal Mystères de l'Égypte

Menu Civilisation égyptienne
Menu Architecture

Mastabas

Des mastabas entourent les pyramides de l'Ancien Empire. Les courtisans et les membres de la famille du monarque étaient ensevelis dans ces structures rectangulaires basses en brique ou en pierre. Comme les pyramides, elles étaient construites sur la rive occidentale du Nil (symbole de la mort, là où le soleil tombe dans le monde inférieur).

Mastabas; 
MCC PCD 2001-303-010 Ouchebti; 
MCC PCD 2001-276-038

À l'époque de l'Ancien Empire, les Égyptiens croyaient que seules les âmes des rois pouvaient jouir de la vie avec les dieux. Les âmes des nobles, quant à elles, continuaient d'habiter la tombe et devaient être nourries par des offrandes quotidiennes d'aliments et de boissons. À leur mort, le ka (la force vitale, ou âme, du défunt) des gens était libéré. Pour encourager l'âme à regagner le corps, on préservait celui-ci et une statuette à la ressemblance du défunt était placée dans la tombe. Des statuettes appelées ouchebti (esclaves des âmes) étaient également placées dans les tombes, chargées de travailler pour le défunt dans l'au-delà.

Fausse porte; 
MCC PCD 2001-271-078 Offrande au défunt; 
MCC PCD 2001-299-058

La chambre funéraire se trouvait à la base d'un profond puits vertical, sous une structure de pierre à toit plat. Une fausse porte était sculptée sur le mur intérieur de la tombe, près de l'entrée du puits. Une image du défunt était souvent sculptée dans la fausse porte afin d'attirer l'âme dans le corps. Pour le confort et le bien-être du défunt, la chambre funéraire était remplie d'objets et d'offrandes alimentaires, et les murs étaient ornés de scènes représentant des activités quotidiennes. Les mastabas étaient conçus pour assurer le bien-être du défunt pour l'éternité.




menu principal |  civilisation |  architecture |  tombes