Menu Principal Mystères de l'Égypte

Menu Civilisation égyptienne
Menu Gouvernement

Pharaons

Le mot «pharaon» vient de la Bible. Il fut utilisé pour la première fois par Joseph et Moïse dans le « Deuxième livre des Rois» (Ch.17). Nous employons ce mot sans distinction, mais c'est un anachronisme si nous l'utilisons pour désigner les rois égyptiens antérieurs à la XVIIIe dynastie.

Les pharaons commencèrent à régner sur l'Égypte en 3000 av. J.-C., lorsque la Haute- et la Basse-Égypte furent réunies. Sous l'Ancien Empire (2575-2134 av. J.-C.), ils se considéraient comme des dieux vivants au pouvoir absolu. Ils construisirent des pyramides témoignant de leur grandeur mais ne laissèrent pas de documents officiels sur leurs réalisations.

Ramsès II; 
MCC PCD 2001-271-052 Buste d'un pharoan; 
MCC PCD 2001-271-012

Sous le Moyen Empire, les pharaons ne se considéraient plus comme des dieux vivants, mais plutôt comme les représentants des dieux sur la terre. Ils laissèrent des écrits sur leurs actes, mais il ne s'agissait guère que d'une énumération de titres et d'épithètes élogieuses.

Ramsès au char en temps de guerre; 
MCC PCD 2001-293-034 Un pharoan à la chasse; 
MCC PCD 2001-287-024

Reconstitution d'une charge au char; 
MCC PCD 2001-286-082

Pour accréditer leur image de puissants souverains divins, les pharaons se représentaient dans les écrits et les reliefs sculptés des murs des temples. On les voyait souvent sous la forme de guerriers massacrant sans aide un grand nombre d'ennemis et tuant une troupe entière de lions. Ces scènes se répétant d'un pharaon à l'autre, on ne peut que mettre en doute leur véracité. Par exemple, les images guerrières de Ramsès III à Karnak sont des copies exactes de celles de Ramsès II. Ces actes d'héroïsme étaient en partie représentés à des fins de propagande. Ces représentations servaient à renforcer la position du roi à la tête de l'État plutôt qu'à refléter la réalité historique.

Au IVe siècle av. J.-C., Manéthon, un grand prêtre et scribe des sanctuaires sacrés d'Égypte, établit la première liste complète des pharaons. Il groupa les règnes en dynasties, et ce classement est encore tenu pour exact dans une grande mesure aujourd'hui. Les dynasties sont groupées en plusieurs périodes, depuis la période ancienne (3000-2575 av. J.-C.) jusqu'à la période gréco-romaine (332 av. J.-C. — 395 apr. J.-C.). La Ire dynastie débuta avec le roi légendaire Ménès (que l'on croit avoir été le roi Narmer), et la dernière prit fin en 343 av. J.-C. quand l'Égypte tomba aux mains des Perses. Nectanebo II fut le dernier pharaon de souche égyptienne à gouverner le pays.

Temple de Hatshepsout; 
MCC PCD 2001-308-079

Il y a eu des pharaons femmes, et certains n'étaient pas égyptiens. Avant la période gréco-romaine, au moins trois femmes seraient montées sur le trône, dont la plus importante était la reine Hatshepsout. Durant plusieurs périodes, l'Égypte fut dominée par des puissances étrangères qui désignaient un roi issu de leurs propres rangs. On ne sait pas exactement comment les pharaons furent choisis. Parfois un fils du pharaon, ou un vizir (premier des prêtres) ou un seigneur féodal puissant assumait la direction des affaires, ou encore une lignée de pharaons entièrement nouvelle apparaissait après l'effondrement de la monarchie antérieure.



Cliquez sur la section désirée
menu principal |  civilisation |  gouvernement